UN TU­NI­SIEN SUR L’EVE­REST !

La Presse Business (Tunisia) - - ON EN PABLE - Par Me­riem KHDIMALLAH

Pen­dant un an et de­mi, l’al­pi­niste s’as­treint à avoir une hy­giène de vie très stricte, à suivre une pré­pa­ra­tion phy­sique in­tense et à être im­pli­qué chaque ins­tant en mul­ti­pliant les ex­pé­di­tions en mon­tagne et en sa­cri­fiant sa vie pri­vée. «Une ex­pé­di­tion dans l’Eve­rest né­ces­site un autre ni­veau de pré­pa­ra­tion ! En très haute mon­tagne, chaque som­met a sa pro­blé­ma­tique et son dan­ger, y com­pris sa­ni­taire…la pré­pa­ra­tion ne se li­mite pas au sport… 20 à 25 heures heb­do­ma­daires de tra­vail de fonds à base de vé­lo, course à pied, na­ta­tion…», a-t-il ex­pli­qué, ajou­tant qu’il a com­men­cé sa pré­pa­ra­tion phy­sique avec l’aide de Vincent Lu­neau, un tri­ath­lète de Châ­teau­roux. «En dé­cembre, j’ai ef­fec­tué un test gran­deur na­ture en réa­li­sant l’as­cen­sion de l’Acon­ca­gua (Ar­gen­tine), le plus haut som­met d’Amé­rique du Sud (6.962 m). J’ai pu me faire une pre­mière idée du manque d’oxy­gène et de sen­sa­tions phy­siques in­con­nues. A par­tir de ces al­ti­tudes, le corps ne s’ac­cli­mate plus, il su­bit», a-t-il dit. Il est à rap­pe­ler que sa pre­mière ten­ta­tive sur l’Eve­rest a dé­mar­ré le 30 mars 2015, par un vol au dé­part de Kat­man­dou jus­qu’à Lukla (Né­pal). Si le séisme du 25 avril der­nier a obli­gé Ta­har à re­brous­ser che­min, le jeune al­pi­niste est re­par­ti illi­co en pré­pa­ra­tion phy­sique pour re­ten­ter son as­saut dès avril 2016… Pour ac­com­plir ce rêve, il lui faut trou­ver 55.000 €.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.