AUG­MEN­TA­TION DES SA­LAIRES ET APRÈS ?

L’aug­men­ta­tion conti­nue des sa­laires dans un contexte de ré­ces­sion éco­no­mique ne peut pas être sans im­pacts né­ga­tifs sur l’en­tre­prise tunisienne, et sur le sa­la­rié lui-même.

La Presse Business (Tunisia) - - ON EN PARLE - Par Omar KAMMOUN

Le ma­ra­thon des né­go­cia­tions sur l’aug­men­ta­tion des sa­laires dans le sec­teur pri­vé a, en­fin, pris fin mar­di 19 jan­vier. Après plu­sieurs mois de bras de fer, de tu­multes et même de me­naces, les deux pro­ta­go­nistes, en l’oc­cur­rence l’Uti­ca (Union tunisienne de l’in­dus­trie, du com­merce et de l’ar­ti­sa­nat) et l’Ugtt (Union gé­né­rale tunisienne du tra­vail), ont pu at­ter­rir sur un ter­rain d’en­tente et dé­ci­der d’une aug­men­ta­tion de 6% du sa­laire de base avec ef­fet ré­tro­ac­tif à par­tir de sep­tembre 2015 au pro­fit de 1.3 mil­lions d’em­ployés. «C’est une réus­site», com­mente Bel­ga­cem Aya­ri, se­cré­taire gé­né­ral ad­joint de la Cen­trale ou­vrière. Et il a bien rai­son. Même si son Union a dû ré­vi­ser à la baisse ses re­ven­di­ca­tions, pas­sant des 15% re­ven­di­qués ini­tia­le­ment à seule­ment 6%, ar­ra­cher une hausse sa­la­riale dans un cli­mat de ré­ces­sion éco­no­mique ne peut être qua­li­fié que de réus­site, si­non d’ex­ploit. Il faut sa­voir qu’en si­gnant cet ac­cord, l’Ugtt a, éga­le­ment, ga­ran­ti le dé­mar­rage, à par­tir du mois de mars pro­chain, d’un nou­veau round de né­go­cia­tions sec­to­rielles pour de nou­velles aug­men­ta­tions sa­la­riales re­la­tives aux exer­cices 2016/2017. Ces né­go­cia­tions qui de­vraient se pour­suivre du­rant trois mois, se­ront me­nées sé­pa­ré­ment pour chaque sec­teur. Quant à la ma­jo­ra­tion, qui dé­pen­dra des spé­ci­fi­ci­tés du sec­teur concer­né, elle pren­drait ef­fet à par­tir du mois d’août 2016. Au­tre­ment dit, en moins de huit mois, les sa­laires des em­ployés du sec­teur pri­vé vont aug­men­ter deux fois. Si l’Ugtt a, donc, ac­cep­té de re­cu­ler lors des pre­mières né­go­cia­tions, c’est, peut-être, pour mieux sau­ter lors des deuxièmes. Com­ment, dès lors, ne pas par­ler de réus­site ? Mais au dé­tri­ment de quoi ?

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.