«DÉ­TÉ­RIO­RA­TION DES RI­CHESSES FO­RES­TIÈRES ET PERTE AN­NUELLE DE 100 MDT»

Le tré­sor de l’Etat en­re­gistre une perte an­nuelle d’en­vi­ron 100 MDT à cause de la dé­té­rio­ra­tion des ri­chesses fo­res­tières et pas­to­rales à la suite des in­cen­dies et l’ex­ploi­ta­tion anar­chique des ter­rains agri­coles

La Presse Business (Tunisia) - - ECOLO -

Le di­rec­teur gé­né­ral des fo­rêts au mi­nis­tère de l’Agriculture, Yous­sef Saâ­da­ni, a af­fir­mé que le mi­nis­tère de l’Agriculture avait éla­bo­ré une étude sur ce sec­teur en 2012, dans le cadre d’un pro­jet de ges­tion des zones fo­res­tières et pas­to­rales, en col­la­bo­ra­tion avec la Banque mon­diale. Cette étude a dé­mon­tré que 95% des ri­chesses fo­res­tières sont pla­cées sous la tu­telle de l’Etat, qui, se­lon lui, a be­soin de nou­veaux mé­ca­nismes à même d’ex­ploi­ter à bon es­cient ces ri­chesses». Ces nou­veaux mé­ca­nismes per­met­tront de créer de nou­veaux sys­tèmes de ges­tion au pro­fit des ha­bi­tants des zones fo­res­tières à tra­vers la créa­tion de pe­tites en­tre­prises et de struc­tures por­tant or­ga­ni­sa­tion du sta­tut des ex­ploi­tants et com­mer­çants. «La nou­velle stra­té­gie du mi­nis­tère de l’Agriculture consiste à faire par­ti­ci­per les ha­bi­tants de la ré­gion à la ges­tion du­rable des ri­chesses fo­res­tières et pas­to­rales à tra­vers la créa­tion de nou­velles struc­tures pro­fes­sion­nelles lo­cales», a-t-il pré­ci­sé. Saâ­da­ni a fait sa­voir que la cou­ver­ture vé­gé­tale en Tu­ni­sie, ne dé­passe pas 8,3%, alors que la cou­ver­ture vé­gé­tale dans les autres pays de la mé­di­ter­ra­née, va­rie entre 15 et 20%.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.