HAUSSE DE 23% DES QUAN­TI­TÉS DES EAUX TRAI­TÉES EN 2020

La Presse Business (Tunisia) - - FIL VERT -

La quan­ti­té des eaux trai­tées at­tein­dra, en 2020, 300 mil­lions m3 contre 242 mil­lions m3 en 2015, soit une crois­sance de 23%, se­lon la vi­sion de l’Of­fice na­tio­nal de l’as­sai­nis­se­ment (Onas) à l’ho­ri­zon 2020. Le taux d’uti­li­sa­tion des eaux trai­tées se­ra dou­blé, en pas­sant de 25% en 2015 à 50% en 2020. L’Onas pré­voit, en outre, l’en­trée en ser­vice de 38 nou­velles sta­tions d’as­sai­nis­se­ment pour en por­ter le nombre à 150, en 2020, contre 112 en 2015. Seule­ment 30% des sta­tions de pom­page étaient main­te­nues en 2015 et ce taux se­ra por­té à 50% en 2016. L’of­fice en­vi­sage, éga­le­ment, de ré­duire le taux d’ar­rêt to­tal des sta­tions de pom­page à 10% en 2016 contre 20% en 2015. Ce taux de­vra se si­tuer, en 2020, à 0,5%.

1.000 MD POUR L’EX­TEN­SION DU RÉ­SEAU NA­TIO­NAL

D’AS­SAI­NIS­SE­MENT

Dans son pro­gramme pour les pro­chains 4 ans 2016-2020, l’Onas pré­voit l’in­ves­tis­se­ment d’une en­ve­loppe de 1.000 mil­lions de di­nars pour l’ex­ten­sion du ré­seau d’as­sai­nis­se­ment de 1.330 ki­lo­mètres (dont 250 km pour l’an­née 2016), la réa­li­sa­tion de 34 sta­tions d’as­sai­nis­se­ment. L’of­fice pré­voit, éga­le­ment, l’as­sai­nis­se­ment de 128 quar­tiers po­pu­laires.

UN PRO­JET POUR IDEN­TI­FIER LA COM­PO­SI­TION DES POIS­SONS

Des cher­cheurs uni­ver­si­taires ita­liens viennent de pré­sen­ter, en Tu­ni­sie, un pro­jet bap­ti­sé «Smart fish» qui consiste à ap­pli­quer un ou­til d’ana­lyse mo­lé­cu­laire ra­pide sur les pro­duits de la pêche. Con­crè­te­ment, le pro­jet vise à dé­ve­lop­per des kits pour la bio­lo­gie mo­lé­cu­laire qui aident à dé­ve­lop­per une cer­ti­fi­ca­tion gé­né­tique de cer­taines es­pèces de pois­sons. Le pro­jet, fi­nan­cé par le mi­nis­tère de l’Agriculture ita­lien, est ac­tuel­le­ment en phase d’ex­pé­ri­men­ta­tion en Ita­lie. Sal­va­tore la Bella, cher­cheur à l’uni­ver­si­té de Pa­lerme, a fait sa­voir que ce pro­jet per­met­tra de connaître et éva­luer la com­po­si­tion chi­mique et nu­tri­tion­nelle des pois­sons. Les cher­cheurs ita­liens ont pré­sen­té 10 kits pour 10 types de pois­sons, dont l’es­pa­don, le mé­rou, le thon, la sar­dine, le loup et la dau­rade.

“SWITCHMED”, UNE FOR­MA­TION DES­TI­NÉE AUX EN­TRE­PRE­NEURS VERTS

Le Centre in­ter­na­tio­nal des tech­no­lo­gies de l’en­vi­ron­ne­ment (Ci­tet) or­ga­nise, du 3 au 8 fé­vrier, une ses­sion de for­ma­tion «SwitchMed» des­ti­née aux créa­teurs des pro­jets dans le do­maine de l’en­vi­ron­ne­ment. C’est un pro­jet qui aide à ac­com­pa­gner les por­teurs d’idées de pro­jets verts pour qu’ils trans­forment leurs idées in­no­vantes en réa­li­té. Les dé­ten­teurs des meilleurs pro­jets se­ront sé­lec­tion­nés et ac­com­pa­gnés pour le dé­mar­rage de leurs en­tre­prises vertes. Les pro­jets pro­po­sés peuvent por­ter sur le trai­te­ment, le re­cy­clage et la va­lo­ri­sa­tion des dé­chets, la dé­pol­lu­tion et l’as­sai­nis­se­ment, la pré­ser­va­tion de la na­ture et de la bio­di­ver­si­té, l’éner­gie re­nou­ve­lable, l’ef­fi­ca­ci­té éner­gé­tique, l’agriculture bio­lo­gique, le tex­tile bio­lo­gique, les pro­duits cos­mé­tiques bio­lo­giques et de net­toyage, l’éco­tou­risme, les ser­vices à l’in­dus­trie propre, la construc­tion du­rable, le trans­port du­rable et les ac­ti­vi­tés éco­no­miques fon­dées sur la réuti­li­sa­tion des res­sources em­ployées.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.