SUI­VI DES ME­SURES ADOP­TÉES

La Presse Business (Tunisia) - - EXPRESS -

La sub­ven­tion de la pro­duc­tion et l’ar­rêt de l’im­por­ta­tion du lait en poudre, outre l’as­sai­nis­se­ment de la si­tua­tion de l’uni­té de sé­chage de Mor­na­guia, telles sont les prin­ci­pales dé­ci­sions dé­jà prises afin de dé­ve­lop­per la fi­lière lai­tière. Le mi­nistre de l’In­dus­trie, Za­ka­ria Ha­mad, a in­di­qué que le coût de pro­duc­tion du lait en poudre en Tu­ni­sie est su­pé­rieur au prix du lait sé­ché im­por­té. «C’est pour ce e rai­son que les au­to­ri­tés ont dé­ci­dé d’ac­ti­ver la dé­ci­sion de sub­ven­tion­ner la pro­duc­tion du lait en poudre, une me­sure prise en fa­veur des pro­prié­taires des cen­trales lai­tières en vue de cou­vrir le coût de pro­duc­tion», a-t-il en­core fait sa­voir. Et d’ajou­ter que le stock de ré­gu­la­tion a a eint près de 54 mil­lions de litres de lait, alors que la pé­riode de haute lac­ta­tion ne dé­bu­te­ra que dans un mois et de­mi. Ha­mad a par ailleurs an­non­cé qu’au cours des mois de jan­vier, fé­vrier et mars 2016, en­vi­ron 9 mil­lions de litres de lait se­ront dis­tri­bués dans des écoles et ly­cées, outre les 8 mil­lions de litres de lait qui ont été dé­jà dis­tri­bués aux fa­milles dé­mu­nies sur un to­tal de 10 mil­lions de litres pré­vus. Evo­quant la si­tua­tion de l’uni­té de sé­chage, dont les ac­ti­vi­tés ont re­pris le 8 jan­vier, le mi­nistre a af­fir­mé que l’ac­cent se­ra mis sur la né­ces­si­té d’in­ci­ter les pro­prié­taires des cen­trales lai­tières à reme re les quan­ti­tés de lait à ce e uni­té. L’ob­jec­tif re­cher­ché est de par­ve­nir au sé­chage de 4 mil­lions de litres par mois, a-t-il en­core in­di­qué.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.