UNE IN­DUS­TRIE À L’AR­RÊT !

Les col­lec­teurs des huiles vé­gé­tales usa­gées ont op­té pour l’ex­por­ta­tion en l’état de ce e ma­tière pre­mière, sans au­cune va­lo­ri­sa­tion, pro­vo­quant une rup­ture de stock du prin­ci­pal in­trant chez les pro­duc­teurs de bio­die­sel, et plus gé­né­ra­le­ment une perte d

La Presse Business (Tunisia) - - BUSINESS - Par Rid­ha MAAMRI

Quand un doc­teur en ma­thé­ma­tiques fait le grand saut du do­maine des re­cherches à ce­lui des af­faires, c’est qu’il a bien tes­té tous les pa­ra­mètres de l’équa­tion, vé­ri­fié toutes les cor­ré­la­tions entre tous les fac­teurs et s’est as­su­ré que tous les préa­lables sont réunis pour que les so­lu­tions cal­cu­lées soient réa­listes et ap­pli­cables. Avec deux cas­quettes, celles de cher­cheur et de por­teur de pro­jet, Mou­nir Bez­zar­gua, doc­teur en ma­thé­ma­tiques, s’est ins­tal­lé, en 2007, à la pé­pi­nière d’en­tre­prise de Borj Ce­dria en tant que jeune pro­mo­teur dans l’ob­jec­tif de fi­na­li­ser le sché­ma d’af­faires d’une uni­té de pro­duc­tion de bio­die­sel en va­lo­ri­sant des huiles vé­gé­tales usa­gées. L’équa­tion sem­blait simple : col­lec­ter les huiles usa­gées au­près des res­tau­rants et des hô­tels, les trai­ter pour pro­duire du bio­die­sel et le vendre à la So­cié­té tunisienne des in­dus­tries de raf­fi­nage (Stir). Trente mille tonnes d’huiles sont an­nuel­le­ment col­lec­tables et l’en­tre­prise a été mo­des­te­ment di­men­sion­née pour une ca­pa­ci­té de 24 mille tonnes de bio­die­sel. «L’ob­jec­tif de por­ter à 5% le taux du bio­die­sel dans le die­sel pro­duit par la Stir était de na­ture à ga­ran­tir des dé­bou­chés com­mer­ciaux pour toute la pro­duc­tion de l’en­tre­prise », sou­ligne l’en­tre­pre­neur. Au-de­là des chiffres, l’ob­jec­tif prin­ci­pal est de conci­lier le pro­grès éco­no­mique et social avec la pré­ser­va­tion de l’en­vi­ron­ne­ment, af­firme-t-il. Tous

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.