Ab­sence de mé­ca­nismes

La Presse Business (Tunisia) - - FINANCE -

Ce­pen­dant, ce qui in­trigue le plus Ali Cheb­bi, ce n’est pas l’éten­due des ar­ticles consa­crés à la no­tion de l’in­dé­pen­dance, mais l’ab­sence d’un ar­gu­men­taire jus­ti­fiant cette in­dé­pen­dance, sur­tout que cette der­nière n’est pas tou­jours sy­no­nyme de per­for­mance. D’ailleurs, dans plu­sieurs pays au monde, le Ma­roc par exemple, la Banque cen­trale n’est pas in­dé­pen­dante de l’exé­cu­tif et pour­tant elle rem­plit conve­na­ble­ment ses de­voirs. De plus, même si l’ob­jec­tif pri­mor­dial de l’in­dé­pen­dance est de pré­ser­ver la po­li­tique mo­né­taire des ca­prices du monde po­li­tique et des abus mo­ti­vés par des rai­sons élec­to­rales, le mo­dèle d’in­dé­pen­dance n’a ja­mais été le même dans tous les pays. Au­tre­ment dit, à chaque forme d’in­dé­pen­dance sa lo­gique, ses prin­cipes et ses mé­ca­nismes. «L’in­dé­pen­dance, telle que pré­sen­tée dans le pro­jet-loi, donne lieu à plu­sieurs in­ter­pré­ta­tions» , pré­cise, en­core, l’ex­pert. Autre la­cune, le pro­jet ne semble pas éma­ner d’un pa­ckage de reformes struc­tu­relles et n’est pas as­sez flexible pour des reformes fu­tures,

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.