LA CO­HÉ­SION

La Presse Business (Tunisia) - - FINANCE -

sur­tout en ce qui concerne le ré­gime de change et sa ges­tion. «La BCT a, cer­tai­ne­ment, be­soin d’un nou­veau sta­tut, mais il fau­drait bien que ce sta­tut per­mette d’en­ga­ger d’autres ré­formes struc­tu­relles, sur­tout dans le contexte ac­tuel, ca­rac­té­ri­sé par une fra­gi­li­té ins­ti­tu­tion­nelle. Il fau­drait, éga­le­ment, dé­fi­nir les mé­ca­nismes qui vont per­mettre à la BCT d’at­teindre ses ob­jec­tifs, sur­tout avec l’élar­gis­se­ment de ses com­pé­tences» , in­siste-t-il. L’ex­pert a, éga­le­ment, sou­li­gné l’ab­sence de mé­ca­nismes de co­or­di­na­tion entre la Banque cen­trale et l’exé­cu­tif. «Le pro­jet-loi ne pré­voit pas la mise en place de mé­ca­nismes de co­or­di­na­tion. Or, pour évi­ter le conflit d’in­té­rêt, il est in­dis­pen­sable d’har­mo­ni­ser la po­li­tique mo­né­taire et la po­li­tique bud­gé­taire» , ajoute Ali Cheb­bi qui, pour évi­ter tout désac­cord, pro­pose la créa­tion d’une autre ins­tance in­dé­pen­dante de ges­tion de la po­li­tique ma­croé­co­no­mique. Le nou­veau sta­tut de la Banque cen­trale doit, en fait, s’ins­crire dans une lo­gique de co­hé­sion ins­ti­tu­tion­nelle, condi­tion in­dis­pen­sable pour le bon fonc­tion­ne­ment de l’éco­no­mie na­tio­nale.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.