DES EN­TRE­PRISES PAS COMME LES AUTRES

En­ca­drer, coa­cher et fi­nan­cer les jeunes pro­mo­teurs in­no­vants, une ac­ti­vi­té qui com­mence à prendre de l’am­pleur en Tu­ni­sie.

La Presse Business (Tunisia) - - COACHING - Par Omar KAMMOUN

Com­ment créer ma propre en­tre­prise ? Com­ment trou­ver un fi­nan­ce­ment et pré­pa­rer un bu­si­ness plan ? Au­tant de ques­tion qui hantent de plus en plus l’es­prit de jeunes Tu­ni­siens, no­tam­ment di­plô­més du su­pé­rieur por­teurs de pro­jet et qui veulent tra­vailler pour leur propre compte. Ré­pondre à ces ques­tions est de­ve­nu, au­jourd’hui, la spé­cia­li­té d’un cer­tain nombre d’en­tre­prises pri­vées dont l’éner­gie semble avoir été li­bé­rée par le 14-Jan­vier et que le vide lais­sé par les pé­pi­nières pu­bliques d’en­tre­prises a en­cou­ra­gés d’al­ler de l’avant. Force est de consta­ter, à ce ni­veau, que ces pé­pi­nières ont mon­tré des li­mites à dif­fé­rents ni­veaux et sont, au­jourd’hui, in­ca­pables de ré­pondre à toutes les de­mandes pour ac­com­pa­gner les jeunes pro­mo­teurs tu­ni­siens, nom­breux et exi­geants. Or, l’éco­no­mie, elle aus­si, n’aime pas le vide. start-ups en «Ear­ly Stage». C’est, se­lon eux, ce qui a jus­ti­fié le lan­ce­ment de Ca­pi­tal Ease Seed Fund II, avec une sous­crip­tion cible de 15 mil­lions de di­nars.

Un in­cu­ba­teur plu­ri­dis­ci­pli­naire

Wi­ki Start Up est pré­sen­tée par ses fon­da­teurs comme une ini­tia­tive so­cié­tale qui émane d’une vo­lon­té de fa­vo­ri­ser le re­nou­vel­le­ment de la culture en­tre­pre­neu­riale dans le pays.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.