POR­TÉE D’UN DYSFONCTIONNEMENT IN­TER­MI­NIS­TÉ­RIEL

La Presse Business (Tunisia) - - VEILLE -

Abs­trac­tion faite de ce dysfonctionnement in­ter­mi­nis­té­riel, le moins qu’on puisse dire scan­da­leux, l’exas­pé­ra­tion de Ha­tem El Euch illustre de ma­nière élo­quente l’ab­sence de so­li­da­ri­té et d’es­prit d’équipe au sein du gou­ver­ne­ment Ha­bib Es­sid. Elle in­ter­vient après d’autres in­ci­dents où des membres du gou­ver­ne­ment se sont dé­so­li­da­ri­sés, pu­bli­que­ment, de leurs col­lègues : le cas de l’an­cien mi­nistre des Af­faires re­li­gieuses, Oth­man Bat­tikh, qui a eu à me­ner presque seul un com­bat contre «les charges» des nahd­haoui, le cas du mi­nistre de l’Edu­ca­tion, Né­ji Jal­loul, face aux frondes des syn­di­cats de l’en­sei­gne­ment, ce­lui du mi­nistre char­gé des re­la­tions avec le par­le­ment et porte-pa­role du gou­ver­ne­ment, Kha­led Chou­ket, dont les pro­pos sur les 5.000 re­cru­te­ments en fa­veur de Kas­se­rine ont été dé­men­tis avec cy­nisme, à Sfax, par son col­lègue, le mi­nistre des Fi­nances, Slim Cha­ker. Et la liste est loin d’être fi­nie. Ce­la pour dire que les mi­nistres du gou­ver­ne­ment Es­sid, par l’ef­fet mal­heu­reux des quo­tas exi­gés par la coa­li­tion au pou­voir, donnent l’im­pres­sion qu’ils évo­luent plus dans des ban­tous­tans que dans un pays mo­derne où tous les sec­teurs sont com­plé­men­taires et oeuvrent pour un même ob­jec­tif, le ren­for­ce­ment des rouages de l’Etat. C’est dans cette pers­pec­tive que s’ins­crivent les voix qui se sont éle­vées avant et après la com­po­si­tion du nou­veau gou­ver­ne­ment en vue de ré­duire le nombre des mi­nistres à un maxi­mum d’une di­zaine de per­sonnes, le but étant de confé­rer à l’ac­tion du gou­ver­ne­ment l’ef­fi­cience re­quise. Dans ce sens, le chef du gou­ver­ne­ment, Ha­bib Es­sid, a réus­si re­la­ti­ve­ment en sup­pri­mant l’ar­ma­da de se­cré­taires d’Etat qui étaient là plus pour boyot­ter les mi­nistres que pour les

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.