LES TOITS EN PIÈCES D’AP­POINT

Lors­qu’on manque de place, par exemple quand la fa­mille s’agran­dit ou tout sim­ple­ment parce qu’on a en­vie d’un es­pace de vie sup­plé­men­taire pour son ado, amé­na­ger les toits re­pré­sente une bonne so­lu­tion.

La Presse Business (Tunisia) - - OUT OF BUSINESS -

D’au­tant que les vieilles de­meures bé­né­fi­cient sou­vent d’une jo­lie toi­ture, que l’on va en­fin pou­voir mettre en va­leur. Adieu les toits pous­sié­reux, froids et tristes qui abritent toute sorte de vieille­ries et de meubles abi­més. À vous d’ima­gi­ner un bu­reau, une suite pa­ren­tale co­sy ou la chambre avec coin d’eau pour votre ado­les­cent qui fait ses pre­miers pas pour de­ve­nir au­to­nome.

CRÉER DES RAN­GE­MENTS

Les toits re­pré­sentent un im­por­tant po­ten­tiel de ran­ge­ment, en par­ti­cu­lier s’ils vous per­mettent d’agran­dir votre es­pace de vie sans dé­pen­ser trop d’ar­gent. Car il n’est pas né­ces­saire de bâ­tir toute la sur­face. Il suf­fit sim­ple­ment d’ex­ploi­ter le mé­trage dont vous avez be­soin pour ré­soudre votre pro­blème d’es­pace. Pour un bon confort d’ac­cès et d’es­thé­tique, le mi­ni­mum d’es­pace construit don­ne­ra un plus à votre bien. Le reste de la su­per­fi­cie se­ra consa­cré à un es­pace ex­té­rieur sup­plé­men­taire comme une ter­rasse ou un jar­din sus­pen­du. La pièce construite pour­ra aus­si ser­vir d’un es­pace de ran­ge­ment or­ga­ni­sé. De simples éta­gères adap­tées à vos be­soins per­met­tront de créer fa­ci­le­ment un ran­ge­ment par exemple. Pour un vé­ri­table pla­card, il vaut mieux pri­vi­lé­gier les portes cou­lis­santes

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.