CRÉ­DITS ET DÉ­PÔTS EN HAUSSE

La Presse Business (Tunisia) - - RAPPORT -

La bonne nou­velle, c’est que le rythme de pro­gres­sion des cré­dits s’est amé­lio­ré en 2014 (9,5% contre 7,4% en 2013). Cette ac­cé­lé­ra­tion a concer­né les cré­dits à court terme et les cré­dits à moyen et long termes, alors que le rythme de pro­gres­sion des comptes dé­bi­teurs a connu une dé­cé­lé­ra­tion (6,2% contre 6,7% en 2013). Suite à ces évo­lu­tions la part des cré­dits à court terme a aug­men­té de 1,7 points de pour­cen­tage pour se si­tuer à 25,7%. Par ca­té­go­rie de bé­né­fi­ciaires, l’évo­lu­tion de l’en­cours des cré­dits en 2014 a concer­né à hau­teur de 71,7% les cré­dits aux pro­fes­sion­nels et à hau­teur de 28,3% les cré­dits aux par­ti­cu­liers. Ce­pen­dant, la ré­par­ti­tion de l’ef­fort de fi­nan­ce­ment au titre de 2014 entre pro­fes­sion­nels et par­ti­cu­liers pré­sente des dis­pa­ri­tés entre les banques : - 77% des fi­nan­ce­ments oc­troyés par les banques pu­bliques a bé­né­fi­cié aux pro­fes­sion­nels; - plus de 60% des fi­nan­ce­ments oc­troyés par les banques à ca­pi­taux pri­vés tu­ni­siens a bé­né­fi­cié aux pro­fes­sion­nels; plus de 74% des fi­nan­ce­ments oc­troyés par les banques à ca­pi­taux étran­gers a

-

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.