AS­SAD : UNE CROIS­SANCE À TOUTE VI­TESSE

La Presse Business (Tunisia) - - BOURSE -

Sur la pé­riode 2014-2018, les re­ve­nus du groupe «As­sad» de­vraient croître à un taux de crois­sance annuel moyen de 13.7%. C’est ce qu’as­sure l’in­ter­mé­diaire en Bourse MacSa. «L’an­née 2016 se­ra par ex­cel­lence l’an­née de mise en place de la nou­velle stra­té­gie et le po­ten­tiel du groupe se­ra vi­sible à par­tir de 2017, an­née d’en­trée en pleine pro­duc­tion de la fi­liale ma­ro­caine et l’ex­pan­sion des ventes en Afrique sub­sa­ha­rienne» , sou­lignent MacSa. L’EBE et le ré­sul­tat Net part du groupe se­raient en hausse de 11,4% et 12,1%, res­pec­ti­ve­ment sur la pé­riode 2014-2018. L’in­ter­mé­diaire es­time que les marges du groupe vont s’amé­lio­rer pro­gres­si­ve­ment après une an­née 2015 ju­gée dif­fi­cile pour le groupe. Quant à la marge brute, elle s’éta­bli­rait à 43% en moyenne sur les pro­chaines an­nées, grâce à l’amé­lio­ra­tion at­ten­due du vo­lume de plomb re­cy­clé, au ré­tré­cis­se­ment des cir­cuits de dis­tri­bu­tion en Eu­rope ain­si que l’ef­fet vo­lume qui se­ra en­gen­dré par les fi­liales ma­ro­caine et al­gé­rienne.

ELEC­TROS­TAR AUG­MENTE SON CA­PI­TAL

La di­rec­tion gé­né­rale de la so­cié­té Elec­tros­tar a dé­ci­dé, après une sé­rie de réunions, de pro­cé­der à une aug­men­ta­tion de ca­pi­tal en deux étapes. «On com­men­ce­ra par dou­bler notre ca­pi­tal pour le por­ter à 25 mil­lions de di­nars du­rant le mois de juin. En­suite, nous pro­cè­de­rons, au plus tard avant mars 2017, à une deuxième aug­men­ta­tion qui per­met­tra de dou­bler en­core une fois notre ca­pi­tal pour le por­ter à 50 mil­lions de di­nars» ,a an­non­cé Fe­thi Ha­chi­cha, pa­tron d’Elec­tros­tar. Et même si le Con­seil du mar­ché fi­nan­cier n’a pas en­core don­né son aval pour ces deux aug­men­ta­tions de ca­pi­tal, «la part du groupe qui se­ra in­jec­tée est dé­sor­mais prête et même en cas de non sui­vi du mar­ché, le groupe est prêt à bou­cler l’opé­ra­tion».

CARTHAGE CE­MENT : MED­DEB DÉ­MIS­SIONNE

Pré­sident du Con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion de Carthage Ce­ment de­puis juillet 2014 en rem­pla­ce­ment de Ki­la­ni Bou­choua, Radhi Med­deb a dé­mis­sion­né le 10 fé­vrier en ré­ac­tion au re­fus de l’Etat d’ap­prou­ver le plan de re­dres­se­ment de l’en­tre­prise qu’il avait mis en place. La dé­ci­sion de Radhi Med­deb in­ter­vient à la veille de la pré­sen­ta­tion par Ha­bib Es­sid de la liste des 16 so­cié­tés à pri­va­ti­ser et dont Carthage Ce­ment ne fait pas par­tie.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.