UNE BOUF­FÉE D’OXY­GÈNE POUR LES EN­TRE­PRISES

La Presse Business (Tunisia) - - LE CHIFFRE -

Pour ce qui est la créa­tion de la crois­sance et d’em­plois, l’ex­pert a es­ti­mé qu’une bouf­fée d’oxy­gène au pro­fit des en­tre­prises dé­jà en exer­cice se­rait un autre levier puis­sant, voire une so­lu­tion plus op­por­tune que ces deux mé­ca­nismes, se­lon l’ex­pert. Il a rap­pe­lé, à cet égard, qu’un fond de re­struc­tu­ra­tion des PME a été an­non­cé dans le cadre de la loi de fi­nances com­plé­men­taire de 2015, mais il n’a pas bé­né­fi­cié du même ni­veau de com­mu­ni­ca­tion que ces der­nières me­sures. Pour­tant, les sommes sont consé­quentes et les ré­sul­tats se­raient plus ra­pides. A la fa­veur de ces dis­po­si­tions, chaque en­tre­prise en dif­fi­cul­té est en me­sure de bé­né­fi­cier d’une en­ve­loppe al­lant de 1 à 3 mil­lions de di­nars pour fi­nan­cer son bu­si­ness plan. Sauf que dans ce cas, les mo­da­li­tés de mise en oeuvre n’ont pas été vul­ga­ri­sées, à telle en­seigne que les en­tre­prises n’ont pas cher­ché à pro­fi­ter de cet avan­tage et les banques, de leur cô­té, n’ont rien pro­po­sé à leur client. L’ex­pert craint fort que les me­sures an­non­cées en fa­veur des jeunes pro­mo­teurs ren­contrent le même sort.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.