NÉ­GO­CIA­TIONS

Il est re­com­man­dé d’ajour­ner les né­go­cia­tions entre la Tu­ni­sie et l’Union eu­ro­péenne. Des étapes préa­lables doivent être me­nées à bien avant d’en­ga­ger le pays dans une né­go­cia­tion pé­rilleuse. La dé­marche ac­tuelle de nos amis Eu­ro­péens sus­cite bien des cra

La Presse Business (Tunisia) - - CLIN D’OEIL - Par Rid­ha BEN SLA­MA

Les­re­la­tions­de­laTu­ni­sie avec l’Union eu­ro­péenne, notre par­te­naire tra­di­tion­nel, sont es­sen­tielles. Les exportations tu­ni­siennes vers l’UE at­teignent 75% des exportations to­tales de la Tu­ni­sie et l’UE nous four­nit 65% de nos im­por­ta­tions to­tales. C’est aus­si le pre­mier in­ves­tis­seur étran­ger en Tu­ni­sie en termes d’en­tre­prises éta­blies sur le ter­ri­toire tu­ni­sien. Quelque 3.000 en­tre­prises de l’Union eu­ro­péenne sont ve­nues s’ins­tal­ler en Tu­ni­sie et y ont créé en­vi­ron 300.000 em­plois. Ces don­nées doivent être prises en compte pour faire évo­luer les liens de par­te­na­riat, tra­vailler à les rendre plus équi­tables et avantageux pour la Tu­ni­sie. Lors d’une vi­site du chef du gou­ver­ne­ment tu­ni­sien à Bruxelles, en mai 2015, le pro­ces­sus a été en­ta­mé. Le 13 oc­tobre 2015, la Tu­ni­sie et l’UE ont amor­cé à Tu­nis les né­go­cia­tions pré­li­mi­naires pour un ac­cord de libre-échange ap­pro­fon­di et com­plet (Aleca). Le but an­non­cé de cet ac­cord est d’amé­lio­rer les pos­si­bi­li­tés d’ac­cès aux mar­chés (pour qui ?), de ré­no­ver le cli­mat d’in­ves­tis­se­ment et de sou­te­nir les ré­formes éco­no­miques en cours en Tu­ni­sie. L’ac­cord bâ­ti­rait sur la «zone de libre-échange» exis­tant créée il y a 20 ans. L’Aleca com­pren­dra des dis­po­si­tions sur une gamme com­plète de do­maines ré­gle­men­taires d’in­té­rêt com­mun tels que la fa­ci­li­ta­tion des échanges, les obs­tacles tech­niques au com­merce, les me­sures sa­ni­taires et phy­to­sa­ni­taires, la pro­tec­tion des in­ves­tis­se­ments, les mar­chés pu­blics et la po­li­tique de concur­rence. La li­bé­ra­li­sa­tion du com­merce des ser­vices et du com­merce dans le sec­teur agri­cole se­ront éga­le­ment trai­tés. Cet ac­cord porte en­core sur la ré­duc­tion des droits de douane et sur le rap­pro­che­ment des normes et ré­gu­la­tions entre les deux par­te­naires. Les pre­mières ver­sions de dix cha­pitres du fu­tur trai­té ont été ré­di­gées et fi­na­li­sées par la Com­mis­sion, à Bruxelles, en juillet 2015. Elles

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.