RÉ­SIS­TER À LA TEN­TA­TION

La Presse Business (Tunisia) - - FINANCIAL TIMES -

Les éva­lua­tions sur pa­pier ne valent ce­pen­dant que jus­qu’à un cer­tain point. Vendre la banque d’in­ves­tis­se­ment est une bonne idée, mais étant don­né la né­ces­si­té tou­jours crois­sante de ca­pi­ta­li­sa­tion, et la mé­fiance des in­ves­tis­seurs en­vers le sec­teur, les ache­teurs se­raient dif­fi­ciles à trou­ver. Et on voit mal le per­son­nel de l’UBS vou­loir ra­che­ter son en­tre­prise. Dans tous les cas, UBS dé­tient de bonnes po­si­tions dans un cer­tain nombre de sec­teurs, dont cer­tains sont par­ti­cu­liè­re­ment per­ti­nents pour les clients de la branche ges­tion de pa­tri­moine. Pour­quoi s’en dé­bar­ras­ser ? On a vu qu’au­cun autre grand ac­tion­naire n’a sui­vi les pro­po­si­tions de Knight Vinke. Mais UBS pour­rait faire plus. Pour com­men­cer, elle pour­rait ac­cé­lé­rer la vente de ses 95 mil­liards de francs suisses d’avoirs à risque de ses divisions non cen­trales, un as­sem­blage de prêts, de pro­duits fi­nan­ciers struc­tu­rés et de contrats d’échange sur risque de cré­dit (credit de­fault swaps). Tant qu’elle les garde, les ac­tion­naires sont te­nus d’en as­su­mer les pertes. Et il ne s’agit pas d’un mon­tant né­gli­geable; il re­pré­sente en ef­fet le tiers de la va­leur to­tale du groupe. A ce mo­ment-là seule­ment, UBS pour­ra ré­flé­chir à nou­veau à la pos­si­bi­li­té de ré­duire en­core la taille de sa banque d’in­ves­tis­se­ment. Bien sûr, ce se­ra rude, sur­tout si d’autres banques d’in­ves­tis­se­ment pro­fitent de la re­prise éco­no­mique pour maxi­mi­ser les ren­de­ments (ré­sis­tez à cette ten­ta­tion, Mon­sieur Er­mot­ti ). Il est très rare pour une banque d’in­ves­tis­se­ment d’ob­te­nir une meilleure ren­ta­bi­li­té sur ca­pi­taux in­ves­tis que celle de la ges­tion de pa­tri­moine sur le long terme. Chaque pas que l’UBS fait pour s’éloi­gner de l’in­vest­ment ban­king lui per­met­tra d’amé­lio­rer ses ren­de­ments et en­suite le cours de son ac­tion. La banque a pris les bonnes dé­ci­sions jusque-là, mais il reste en­core du che­min à faire.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.