Faire une vraie le re de mo­ti­va­tion

La Presse Business (Tunisia) - - CARRIÈRE -

Avec la gé­né­ra­li­sa­tion de la can­di­da­ture par In­ter­net, la lettre de mo­ti­va­tion tend à se ré­duire comme peau de cha­grin. Elle se ré­sume sou­vent à un mail de mo­ti­va­tion as­sez court en simple ac­com­pa­gne­ment du CV. Une ma­nière de se dé­mar­quer consiste à faire une vraie lettre de mo­ti­va­tion, dans les règles de l’art. Sur­tout dans le cas d’une can­di­da­ture spon­ta­née, mais pas seule­ment, votre lettre consti­tue­ra ain­si une den­rée rare et ap­pré­ciée par les re­cru­teurs. Faire ce que les autres can­di­dats ne font plus est aus­si un bon moyen de sor­tir du lot.

5 Faire un sui­vi de vos can­di­da­tures

Si un re­cru­teur vous ap­pelle et que vous ne vous sou­ve­nez pas qui il est, à quel poste vous avez can­di­da­té, ni de quelle en­tre­prise il s’agit, vous ne mar­quez pas des points. Cette hé­si­ta­tion dé­note un manque de pro­fes­sion­na­lisme dans le sui­vi de vos can­di­da­tures. Il suf­fit juste de faire un pe­tit doc Ex­cel par exemple avec plu­sieurs co­lonnes : date d’en­voi du CV, poste, offre ou ré­fé­rence, nom du con­tact, nom et site in­ter­net de l’en­tre­prise, etc. Ce sui­vi est un élé­ment im­por­tant dans l’or­ga­ni­sa­tion de votre re­cherche d’em­ploi : c’est une feuille de route qui per­met de sa­voir quand re­lan­cer, qui risque de vous contac­ter et pour quel poste. Simple po­li­tesse ou preuve sup­plé­men­taire de mo­ti­va­tion, le mail de re­mer­cie­ments après un en­tre­tien est par­ti­cu­liè­re­ment ap­pré­cié. Il peut être très court du type : «Je vous re­mer­cie de m’avoir re­çu lors d’un en­tre­tien lun­di der­nier. Notre échange m’a per­mis de mieux com­prendre la di­men­sion du poste à pour­voir et l’or­ga­ni­sa­tion de votre en­tre­prise…». En ajou­tant un mot pour re­dire votre in­té­rêt pour le poste ou la mis­sion en ques­tion. Si le re­cru­teur vous a de­man­dé des in­fos sup­plé­men­taires (ré­fé­rences à contac­ter, ou do­cu­ments ad­mi­nis­tra­tifs par exemple) c’est aus­si l’oc­ca­sion de le re­mer­cier pour le ren­dez-vous et de re­dire pour­quoi vous êtes le can­di­dat idéal. Ce simple mes­sage per­met­tra de lais­ser un bon sou­ve­nir, de res­ter dans la short-list, et de mar­quer des points de ma­nière sub­tile.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.