FORUMDUFUTUR

La Tu­ni­sie doit par­ve­nir à un large consen­sus sur 12 choix re­la­tifs à la jus­tice so­ciale et à l’in­clu­sion, le rôle du sec­teur pri­vé, le dé­ve­lop­pe­ment ré­gio­nal, la ré­forme des ins­ti­tu­tions de l’Etat et les re­la­tions de tra­vail, se­lon les re­com­man­da­tions du

La Presse Business (Tunisia) - - SOMMAIRE -

L’im­pé­ra­tif d’un consen­sus sur les choix éco­no­miques et so­ciaux

Ces choix (voir en­ca­dré), pré­sen­tés lors d’une confé­rence de presse co-te­nue par les éco­no­mistes Mo­ha­med Had­dar et Mus­ta­pha Ka­mel Na­bli, consti­tuent les grands choix éco­no­miques et so­ciaux que le Fo­rum juge à même de per­mettre au pays d’aug­men­ter la crois­sance et d’amé­lio­rer le dé­ve­lop­pe­ment. Pour Mo­ha­med Had­dar, pré­sident de l’As­so­cia­tion tunisienne des éco­no­mistes (ATE), prin­ci­pale or­ga­ni­sa­trice du fo­rum, les choix dé­bat­tus et adop­tés lors du fo­rum te­nu les 24 et 25 fé­vrier ne consti­tuent pas «des so­lu­tions toutes faites», mais de grands choix pou­vant ser­vir de base pour les dé­ci­deurs po­li­tiques dans l’éla­bo­ra­tion de leurs pro­grammes. Ils ont été adop­tés après un diag­nos­tic de la si­tua­tion et des pers­pec­tives de crois­sance, les­quels pré­voient un taux de crois­sance faible de l’éco­no­mie tunisienne ne dé­pas­sant pas les 3%, y com­pris dans les an­nées à ve­nir, a no­té Had­dar. Le fo­rum a ini­tié un pro­ces­sus de dia­logue éco­no­mique que les po­li­tiques peuvent adop­ter, a-t-il in­di­qué, ex­pri­mant la dis­po­si­tion du fo­rum et de l’ATE à pour­suivre ce pro­ces­sus. A cet égard, l’As­so­cia­tion compte contac­ter toutes les par­ties concer­nées, y com­pris les or­ga­ni­sa­tions nationales et la so­cié­té ci­vile, afin de leur ex­pli­quer l’im­pé­ra­tif de ces choix et du consen­sus dans ce do­maine. De son co­té, Mus­ta­pha Ka­mel Na­bli, an­cien mi­nistre et gou­ver­neur de la BCT, a pré­ci­sé qu’il s’agit de choix d’ordre gé­né­ral, dont l’adop­tion doit être fait d’une ma­nière conco­mi­tante et glo­bale (comme pa­ckage). Ces choix peuvent ser­vir de plate-forme pour l’éla­bo­ra­tion de so­lu­tions et de po­li­tiques sec­to­rielles dans le cadre de la concur­rence po­li­tique, a-t-il dit, no­tant que le consen­sus au­tour de cette plate-forme consti­tue un préa­lable à la conso­li­da­tion du pro­ces­sus dé­mo­cra­tique. Les ap­proches com­pa­ra­tives ont mon­tré qu’en l’ab­sence d’une telle plate-forme entre les dif­fé­rents ac­teurs po­li­tiques et les par­te­naires éco­no­miques et so­ciaux, il se­ra dif­fi­cile d’ap­por­ter une amé­lio­ra­tion si­gni­fi­ca­tive à la si­tua­tion, se­lon Na­bli. Ce­lui-ci a ap­pe­lé à élar­gir et ap­pro­fon­dir da­van­tage le dia­logue sur ces choix, in­vi­tant les mé­dias à y prendre part. Des dé­ci­deurs éco­no­miques et po­li­tiques de pre­mier ordre de dif­fé­rents par­tis po­li­tiques (En­nahd­ha, Ni­da, Front po­pu­laire)et des dé­pu­tés à l’As­sem­blée des Re­pré­sen­tants du peuple (ARP) avaient as­sis­té au fo­rum, aux cô­tés

de res­pon­sables des dos­siers éco­no­miques de l’an­cien ré­gime. Au to­tal, 270 per­son­na­li­tés y ont as­sis­té, alors que les or­ga­ni­sa­teurs s’at­ten­daient à 100 ou 150 per­sonnes se­lon Had­dar. D’après les notes dis­tri­buées lors du fo­rum, le taux de crois­sance ac­tuel de la Tu­ni­sie, qui frôle le néant ne dé­pas­se­ra pas les 3% en moyenne sur les 30 pro­chaines an­nées, si le rythme d’évo­lu­tion de la pro­duc­ti­vi­té du tra­vail n’est pas ac­cé­lé­ré à plus de 2% par an. La Tu­ni­sie est ap­pe­lée à dé­ve­lop­per les moyens de tra­vail pour ga­gner en crois­sance et à ac­ce­le­rer l’in­ves­tis­se­ment qui doit être éga­le­ment por­té de 23% ac­tuel­le­ment à 30 ou 35%, ce qui né­ces­site l’adop­tion d’un choix so­cié­tal fon­da­men­tal fa­vo­ri­sant l’épargne. Le pays doit éga­le­ment fa­vo­ri­ser une plus grande in­té­gra­tion de la femme au mar­ché du tra­vail de ma­nière à la por­ter à 40%.

Mo­ha­med HAD­DAR Pré­sident de l’ASECTU et Mus­ta­pha Ka­mal NA­BLI Pré­sident d’hon­neur de l’ASECTU

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.