PERTE DE VI­TESSE

La Presse Business (Tunisia) - - RAPPORT -

chés in­ter­na­tio­naux im­por­tants, en re­ven­dant l’huile tunisienne après sa mise en bou­teille» ,a ex­pli­qué le res­pon­sable. Au­drey Ver­dier-Chou­chane, éco­no­miste de re­cherche en chef à la BAD, a fait re­mar­quer que dans les pays de la ré­gion, les em­plois se sont dé­pla­cés du sec­teur agri­cole di­rec­te­ment vers les ser­vices sans dé­ve­lop­per, au mi­lieu, une in­dus­trie qui peut créer de nom­breux em­plois. Cette in­dus­trie, agroalimentaire par exemple, reste mal­gré tout à fort po­ten­tiel de créa­tion d’em­plois. Thou­raya Tri­ki, éco­no­mis­te­pays en chef à la BAD, a ana­ly­sé les spé­ci­fi­ci­tés des éco­no­mies des 6 pays de l’Afrique du Nord, les­quelles de­meurent d’un ni­veau de so­phis­ti­ca­tion faible et d’une crois­sance tou­jours en des­sous du ni­veau d’autres ré­gions du monde. «Après 2011, ces éco­no­mies, qui se sont trou­vées en­core dans une conjonc­ture plus dif­fi­cile (des­ta­bi­li­sa­tion po­li­tique, baisse du prix du pé­trole…), ont af­fi­ché un ra­len­tis­se­ment de crois­sance et ont vu les taux de chô­mage aug­men­ter alors que le sec­teur pu­blic se trouve in­ca­pable de ré­soudre à lui seul ce pro­blème» , a-t-elle in­di­qué. Elle a ain­si in­sis­té sur la néces- si­té d’as­so­cier le sec­teur pri­vé pour re­le­ver les dé­fis qui se posent et d’ac­com­pa­gner les en­tre­prises qui ont du mal à croître (un taux de mor­ta­li­té des en­tre­prises par an su­pé­rieur de 1,7% à la moyenne mon­diale), ré­ité­rant l’en­ga­ge­ment de la BAD à sou­te­nir le sec­teur pri­vé dans ces pays dans le cadre de sa stra­té­gie 2013-2022. Les in­ter­ven­tions de la banque afri­caine se­ront orien­tées d’après elle vers les ini­tia­tives de crois­sance in­clu­sive et les ac­tions me­nées par le sec­teur pri­vé pour l’amé­lio­ra­tion du cli­mat d’in­ves­tis­se­ment et des in­fra­struc­tures.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.