Après avoir ob­te­nu son di­plôme en 1971, il a briè­ve­ment tra­vaillé pour une chaîne de su­per­mar­chés avant de re­tour­ner tra­vailler avec son père à Ube. En 1984, il a été nom­mé di­rec­teur gé­né­ral de l’en­tre­prise en pleine ex­pan­sion et a créé la pre­mière branch

La Presse Business (Tunisia) - - FINANCIAL TIMES -

En tant que fils unique, il fal­lait que je re­prenne l’en­tre­prise fa­mi­liale.” Mais il vou­lait aus­si de­ve­nir “sa­la­ry­man” - em­ployé d’une grande en­tre­prise ja­po­naise en cos­tume et cra­vate. Il a étu­dié l’éco­no­mie et la po­li­tique à la pres­ti­gieuse uni­ver­si­té Wa­se­da de To­kyo, où il consa­crait beau­coup de son temps au mah-jong et au pa­chin­ko, un jeu ad­dic­tif dans le­quel des pa­rieurs aux yeux vi­treux nour­rissent des ma­chines bruyantes de billes mé­tal- ou du moins pas la ver­sion amé­ri­caine qu’il connais­sait. “Je ne com­pre­nais pas un mot de co­ck­ney.” Ce sou­ve­nir le fait en­core écla­ter de rire. Après avoir ob­te­nu son di­plôme en 1971, il a briè­ve­ment tra­vaillé pour une chaîne de su­per­mar­chés avant de re­tour­ner tra­vailler avec son père à Ube. En 1984, il a été nom­mé di­rec­teur gé­né­ral de l’en­tre­prise en pleine ex­pan­sion et a créé la pre­mière branche d’Unique Clo­thing Wa­re­house à Hi­ro­shi-

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.