“Il est temps de re­do­rer, au­jourd’hui, le bla­son de l’ordre des in­gé­nieurs et de ré­ser­ver nos ef­forts, pour oeu­vrer, main dans la main, pour ar­rê­ter la dé­grin­go­lade ver­ti­gi­neuse de la si­tua­tion de l’in­gé­nieur tu­ni­sien et pour don­ner au mé­tier de l’in­gé­nie

La Presse Business (Tunisia) - - EN COUVERTURE -

Kheriji, les ser­vices of­ferts, ac­tuel­le­ment, aux in­gé­nieurs ne ré­pondent pas à leurs at­tentes et ne sont pas dé­ve­lop­pés. Pour ce­la, un plan a été mis en place afin de mo­der­ni­ser les ser­vices de l’ordre, qui se di­rige vers une « stra­té­gie de proxi­mi­té » à tra­vers l’ou­ver­ture, bien­tôt, de les ré­seaux so­ciaux (Fa­ce­book, Twit­ter, You­tube…), la nou­velle base de don­nées com­porte des in­for­ma­tions per­ti­nentes et de qua­li­té, ré­pon­dant aux at­tentes des in­gé­nieurs. C’est dans ce cadre que l’OIT compte créer l’Ob­ser­va­toire na­tio­nal de l’in­gé­nie­rie ; une très grande de la si­tua­tion de l’in­gé­nieur tu­ni­sien et pour don­ner au mé­tier de l’in­gé­nieur l’au­ra et le pres­tige qu’il mé­rite. L’OIT doit avoir son mot à dire con­cer­nant les pro­jets de dé­ve­lop­pe­ment, les su­jets éco­no­miques, so­ciaux, et même po­li­tiques », a ajou­té M.Kh­ri­ji.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.