Du­rant la pé­riode 1961-62, la Tu­ni­sie a connu son âge d’or en ma­tière de ré­formes ins­ti­tu­tion­nelles.

La Presse Business (Tunisia) - - ANALYSE -

ten­té de je­ter les bases d’un vé­ri­table équi­libre ré­gio­nal : la créa­tion de zones éco­no­miques: Sfax – Ga­bès- Men­zel Bourguiba pour l’in­dus­trie lourde, Tu­nis et Sousse pour l’in­dus­trie lé­gère, Kas­se­rine pour l’in­dus­trie pa­pe­tière, les ré­gions du Nord-Ouest (Bé­ja, Jen­dou­ba, Le Kef, et Si­lia­na) pour la cé­réa­li­cul­ture et l’ex­trac­tion des pro­duits mi­niers (sub­stances utiles et fer), le Cap Bon, le dé­ve­lop­pée, par­ti­cu­liè­re­ment l’in­dus­trie chi­mique, à été fort pol­luante. Les villes de Gaf­sa, Ga­bès, Sfax et Kas­se­rine ont payé un lourd tri­but. Le phos­pho­gypse, ma­tière très pol­luante, re­je­té par mil­lions de tonnes à Ta­pa­ru­ra (nord de Sfax) et dans le golfe de Ga­bès ont fait des ra­vages éco­lo­giques. Des mil­liards de di­nars sont dé­pen­sés ac­tuel­le­ment pour dé­pol­luer ces sites. Idem pour le mer­cure re­je­té par la so­cié­té de cel­lu­lose de Kas­se­rine. Mal­heu­reu­se­ment, les évé­ne­ments de Ouar­da­nine (ré­volte des pe­tits ex­ploi­tants agri­coles contre le col­lec­ti­visme) et les inon­da­tions dé­vas­ta­trices de 1969 se sont as­so­ciés pour gom­mer tous les pro­grès ac­com­plis en ma­tière d’in­fra­struc­ture et son­ner le glas du col­lec­ti­visme, et par­tant, d’un cycle du dé­ve­lop­pe­ment de la Tu­ni­sie contem­po­raine. Pour mé­moire, ce col­lec­ti­visme est pra­ti­qué, ac­tuel­le­ment, avec beau­coup de suc­cès dans plu­sieurs pays dont notre voi­sin le Ma­roc. La rai­son de ce suc­cès est simple. Le col­lec­ti­visme a été bien en­ca­dré ju­ri­di­que­ment et bien ex­pli­qué aux bé­né­fi­ciaires. Chaque par­tie y trouve son compte.

La loi 72 a fait du pays un pa­ra­dis fis­cal ma­fieux

La troi­sième crise a eu lieu du­rant la pé­riode 1978 -1980 avec la grève

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.