Les li­mites d’un mode po­pu­liste

La Presse Business (Tunisia) - - ANALYSE -

La qua­trième crise po­li­tique a eu lieu, du­rant la pé­riode 1980-1986, avec trois évé­ne­ments ma­jeurs: le mu­sel­le­ment de la cen­trale syn­di­cale, l’échec des élec­tions plu­ra­listes de 1981 et leur co­rol­laire : la ré­volte du pain de 1984. Ces crises ont sanc­tion­né de ma­nière très sé­vère le mo­dèle po­pu­liste du dé­funt Mo­ha­med M’za­li et com­pa­gnie. Cette crise, qui a ef­fa­cé tous les pro­grès ac­com­plis du­rant les an­nées 70, a gé­né­ré la banque route du pays et né­ces­si­té l’aide du Fonds mo­né­taire in­ter­na­tio­nal (FMI) à tra­vers un plan d’ajus­te­ment struc­tu­rel (PAS). L’ob­jec­tif du PAS était de mo­di­fier le mo­dèle éco­no­mique du pays dans la me­sure où une ins­ti­tu­tion comme le FMI condi­tionne son aide à la mise en place de ré­formes que le Fonds consi­dère pé­rennes. Il s’agit des fa­meuses condi­tion­na­li­tés, chas­te­ment ap­pe­lées “étapes de sui­vi du PAS“. Celles-ci consistent à pri­va­ti­ser les en­tre­prises pu­bliques, à ins­ti­tuer la sous-trai­tance, à ré­duire de ma­nière dras­tique la com­pen­sa­tion, à sa­brer dans les pen­sions des re­traites et des sa­laires des fonc­tion­naires, à ou­vrir le mar­ché lo­cal aux in­ves­tis­seurs étran­gers et à li­bé­ra­li­ser au maxi­mum les prix et les échanges éco­no­miques.

Le putsch mé­di­cal et l’émer­gence d’une nou­velle caste

La cin­quième crise a été le coup d’Etat mé­di­cal de 1987 avec comme co­rol­laires la des­ti­tu­tion pour sé­ni­li­té du fon­da­teur de la Ré­pu­blique tu­ni­sienne, Ha­bib Bourguiba, après 31 ans au pou­voir, la

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.