S’INS­PI­RER DES EXEMPLES DE CO­OPÉ­RA­TION À SUC­CÈS

La Presse Business (Tunisia) - - FINANCE -

Re­ve­nant à la sphère fi­nan­cière, le gou­ver­neur place au pre­mier rang de ses at­tentes de la co­opé­ra­tion tu­ni­so-chi­noise l’oc­troi d’une «bé­quille fi­nan­cière» pour le­ver des fonds sur le mar­ché fi­nan­cier in­ter­na­tio­nal. A l’ins­tar des ga­ran­ties amé­ri­caines et ja­po­naises, une ga­ran­tie of­fi­cielle chi­noise pour le­ver des fonds sur le mar­ché obli­ga­taire chi­nois, li­bel­lés en yuan, per­met­te­rait à la Tu­ni­sie d’ho­no­rer ses en­ga­ge­ments fi­nan­ciers, no­tam­ment les ser­vices de la dette exi­gibles à par­tir de 2018, et consti­tuer une par­tie de ré­serves en mon­naie chi­noise. Ain­si le rem­bour­se­ment de la dette ne se fe­ra pas à par­tir de l’épargne na­tio­nale, mais en pui­sant dans les li­qui­di­tés dis­po­nibles sur le mar­ché in­ter­na­tio­nal. Dans l’autre sens, il convient de se pen­cher sur l’ou­ver­ture du mar­ché obli­ga­taire na­tio­nal aux ca­pi­taux chi­nois dans l’ob­jec­tif de sou­te­nir les émis­sions obli­ga­taires tu­ni­siennes. Pour ce qui est de la sphère réelle, il convient de ré­flé­chir sur un mé­ca­nisme de fi­nan­ce­ment des en­tre­prises tu­ni­siennes à tra­vers la «pri­vate-equi­ty». Il évoque la pos­si­bi­li­té de lan­cer un fonds des fonds, «à plu­sieurs étages» , dit-il, qui fi­nan­ce­ra des sec­teurs d’ac­ti­vi­tés spé­ci­fiques. Le sec­teur des TIC est une autre illus­tra­tion de la co­opé­ra­tion ba­sée sur le «soft». En somme, la fi­nance et les TIC sont deux do­maines où la Chine a réa­li­sé des pro­grès no­tables et dont la co­opé­ra­tion est plus fa­cile à mettre en oeuvre.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.