Le chiffre d’af­faires réa­li­sé par les as­su­reurs tu­ni­siens de­meure faible par rap­port aux autres pays. Qu’est-ce qui bloque le dé­ve­lop­pe­ment de ce e ac­ti­vi­té en Tu­ni­sie?

La Presse Business (Tunisia) - - EN COUVERTURE -

Les réa­li­sa­tions du mar­ché des as­su­rances n’ont ces­sé de croître. Entre 2010 et 2014, par exemple, le chiffre d’af­faires glo­bal a en­re­gis­tré un ac­crois­se­ment an­nuel moyen de l’ordre de 8,8%. Mais comme vous ve­nez de l’af­fir­mer, ces réa­li­sa­tions res­tent en de­çà du po­ten­tiel du sec­teur, en se ré­fé­rant bien sûr aux réa­li­sa­tions des mar­chés plus dé­ve­lop­pés. Pour vous don­ner quelques chiffres, le taux de pé­né­tra­tion, soit le rap­port chiffre d’af­faires glo­bal sur le PIB, est égal à 1,9 en 2014, et vient en qua­trième po­si­tion de la zone ME­NA, der­rière le Li­ban (3,3), le Ma­roc (3,2) et la Jor­da­nie (2,2). La den­si­té de l’as­su­rance, soit le chiffre d’af­faires moyen par ha­bi­tant, était de 141 TND en 2014 (soit en­vi­ron 83 USD). Si on le com­pare à la den­si­té de l’as­su­rance aux Etats-Unis, qui était de 4017 USD, ou la moyenne mon­diale (662USD) ou au ni­veau de l’Eu­rope (992 USD) ou

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.