«J’AI TEN­TÉ DE MA­NI­PU­LER LE VOTE POUR LES ÉTATSU­NIS, PAS POUR LE QA­TAR»

Sa ré­pu­ta­tion est peut-être rui­née, mais ce qu’il a fait pour le foot­ball reste in­tact. Le pré­sident de la Fi­fa, sus­pen­du, se livre à Fi­nan­cial Times.

La Presse Business (Tunisia) - - FINANCIAL TIMES - UN SÉISME

Sepp Blatter aime com­men­cer sa jour­née juste avant 6 heures. Il saute le pe­tit-dé­jeu­ner mais boit une tasse de ca­fé et fait une pe­tite danse pour res­ter en forme. «Le rythme, le rythme de la vie, est très im­por­tant. Dans le foot­ball aus­si, mais par­tout», dit-il. Mais le 27 mai 2015, 15 mi­nutes après son ré­veil, sa rou­tine du ma­tin a été bri­sée par un ap­pel té­lé­pho­nique. La po­lice suisse, agis­sant sur man­dat d’ex­tra­di­tion du dé­par­te­ment amé­ri­cain de la Jus­tice, ve­nait de lan­cer un raid à l’hô­tel Bau­rau-Lac de Zu­rich, et d’ar­rê­ter sept hauts di­ri­geants de la Fi­fa, soup­çon­nés d’avoir ac­cep­té plus de 100 mil­lions de dol­lars de pots-de-vin à eux tous. Ces ar­res­ta­tions, sui­vies par une autre per­qui­si­tion au siège de la Fi­fa, sur une col­line do­mi­nant Zu­rich, se sont pro­duites alors que des cen­taines de dé­lé­gués des fé­dé­ra­tions de foot­ball conver­geaient vers la Suisse pour l’élec­tion du nou­veau pré­sident de la Fi­fa. «Je me suis sen­ti comme un boxeur qui ar­rive au dou­zième round, et qui se dit ‘Je vais ga­gner’. Mais en­suite : bong !», ex­plique Sepp Blatter, 79 ans, en mi­mant un cro­chet fa­tal. L’ef­fet pro­duit a été ce­lui d’un séisme. Même si le vote a quand même eu lieu deux jours plus tard, et Blatter re­con­duit pour un cin­quième man­dat, il a dé­mis­sion­né la se­maine sui­vante en ex­pli­quant qu’il de­vait «pro­té­ger la Fi­fa». Ce n’était pas as­sez. Les pro­cu­reurs suisses ont mis Sepp Blatter sous en­quête. Le 8 oc­tobre, il a été sus­pen­du de toute fonc­tion dans le foot­ball et éjec­té de son bu­reau de la Fi­fa. S’il est pos­sible d’éli­mi­ner phy­si­que­ment Blatter de son siège à la Fi­fa, sé­pa­rer l’homme de l’or­ga­ni­sa­tion qu’il a construite à son image, ces qua­rante der­nières an­nées (d’abord en or­ga­ni­sant les pro­grammes de

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.