Re­met-elle pas en ques­tion le mo­dèle po­li­tique, so­cial et éco­no­mique al­gé­rien ba­sé sur l’ex­por­ta­tion «mo­no­ma­niaque» d’hy­dro­car­bures ?

La Presse Business (Tunisia) - - FINANCIAL TIMES -

dé­ci­dées dans la loi de fi­nances de 2016. L’épargne des foyers al­gé­riens par exemple n’a ja­mais été aus­si im­por­tante, ce qui per­met aux mé­nages de te­nir face à ces aug­men­ta­tions. Je ne crois pas que le pays re­plon­ge­ra dans des émeutes so­ciales comme en 1988. Mais il a un ré­pit de trois an­nées. L’Etat al­gé­rien prend des me­sures aus­si et lan­ce­ra par exemple en avril un em­prunt obli­ga­taire de l’Etat. Cet em­prunt de­vrait être ex­clu­si­ve­ment dé­dié à l’in­ves­tis­se­ment éco­no­mique. Il a aus­si pour but de com­bler le dé­fi­cit bud­gé­taire. Oui, d’au­tant que cette manne éner­gé­tique n’est pas sans fin. On as­siste

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.