Est-ce aus­si la re­mise en ques­tion d’un sys­tème de rente et de re­dis­tri­bu­tion par d’im­por­tantes sub­ven­tions ?

La Presse Business (Tunisia) - - FINANCIAL TIMES -

La ques­tion qui se pose avec la baisse des re­cettes de la So­na­trach (l’en­tre­prise pu­blique al­gé­rienne qui ex­ploite les hy­dro­car­bures et qui est aus­si la pre­mière en­tre­prise d’Afrique-ndlr) est de sa­voir si l’Etat pour­ra conti­nuer sa

Quels autres chan­ge­ments pro­fonds pré­co­ni­sez-vous?

Les ajus­te­ments éco­no­miques et so­ciaux à ve­nir se­ront dou­lou­reux, im­pli­quant un dis­cours de vé­ri­té. L’Al­gé­rie doit pro­fi­ter de sa re­la­tive ai­sance fi­nan­cière, d’une dette faible pour op­ti­ma­li­ser ses ré­serves de change. Il faut trans­for­mer ce­la en ri­chesses réelles et li­bé­rer les éner­gies créa­trices. Il faut faire cette tran­si­tion dif­fi­cile d’une éco­no­mie ba­sée sur les ex­por­ta­tions d’hy­dro­car­bures à une éco­no­mie hors hy­dro­car­bures. C’est un court ré­pit. Il faut mettre fin à ce can­cer de l’éco­no­mie de la rente qui se dif­fuse dans toute la so­cié­té à coup de sub­ven­tions gé­né­ra­li­sées qui dé­cou­rage l’ap­pa­reil pro­duc­tif. Il faut aus­si que cesse cette concen­tra­tion ex­ces­sive du re­ve­nu na­tio­nal au pro­fit d’une mi­no­ri­té ren­tière, une cor­rup­tion so­cia­li­sée qui me­nace la sé­cu­ri­té du pays. L’Al­gé­rie dis­pose d’une dia­spo­ra dy­na­mique et en­tre­pre­nante. L’Al­gé­rie est un pays pi­vot : sa dé­sta­bi­li­sa­tion au­rait une onde de choc qui tou­che­rait tout le Magh­reb, mais éga­le­ment l’Afrique et bien sûr l’Eu­rope et en pre­mier lieu la France. Si la crise sy­rienne a été une ga­geure pour l’Eu­rope, elle n’est pour­tant rien en com­pa­rai­son de ce qui se pas­se­rait si l’Al­gé­rie som­brait, avec une masse po­ten­tielle de ré­fu­giés au­tre­ment plus im­por­tante. Mais ce pays a les po­ten­tia­li­tés pour sur­mon­ter cette phase dif­fi­cile. Ce­la sup­pose un ré­amé­na­ge­ment de la lo­gique du pou­voir al­gé­rien qui re­pose ac­tuel­le­ment sur des couches ren­tières des­truc­trices des ri­chesses au pro­fit des couches ré­for­mistes. A ces condi­tions, l’Al­gé­rie pour­ra contri­buer à la sta­bi­li­té de la ré­gion eu­ro-mé­di­ter­ra­néenne et afri­caine.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.