Il ne pro­tège pas son équipe

Symp­tôme 10 :

La Presse Business (Tunisia) - - COACHING -

En­fin, le pe­tit chef ne fait pas cor­rec­te­ment l’in­ter­face entre ses su­pé­rieurs et son équipe. Quand la di­rec­tion donne des ordres im­po­pu­laires, ce n’est pas lui, ça vient de là-haut, donc faut s’y plier. En cas d’er­reur de l’un de ses col­la­bo­ra­teurs, il ne le dé­fen­dra pas en haut lieu. Pire, il s’em­pres­se­ra de faire re­mon­ter l’in­for­ma­tion. Avec tou­jours l’es­poir de se faire mous­ser. Évi­dem­ment, le pire des pe­tits chefs, le per­son­nage le plus puant, se­rait ce­lui qui pré­sente tous ces symp­tômes. Et là, on ose à peine ima­gi­ner le quo­ti­dien de ses équipes. Mais pas be­soin de co­cher toutes les cases pour cou­ver la ma­la­die du pe­tit chef. Le pre­mier trai­te­ment étant dé­jà la prise de conscience !

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.