LA BOMBE

La Presse Business (Tunisia) - - ÉDITO - Cho­kri BEN NESSIR Ré­dac­teur en chef

Dès la ré­vé­la­tions des pre­miers noms de Tu­ni­siens qui se­raient im­pli­qués dans l’af­faire du «Pa­na­ma pa­pers», les si­rènes d’alerte ont été ac­tion­nées à tue-tête. En ef­fet, sur fond d’in­for­ma­tions re­layées par des mé­dias sur une sus­pi­cion d’im­pli­ca­tion de so­cié­tés, d’hommes d’af­faires, d’avo­cats et de per­son­na­li­tés po­li­tiques tu­ni­siens dans le blan­chi­ment d’ar­gent et l’éva­sion fis­cale, le top dé­part d’une in­ves­ti­ga­tion à l’échelle na­tio­nale a été don­né. On pointe du doigt les per­son­na­li­tés sul­fu­reuses et la chasse aux sor­cière a dé­jà été ou­verte. Le mi­nistre de la Jus­tice confie au pro­cu­reur gé­né­ral près la Cour d’ap­pel de Tu­nis le sui­vi du dos­sier et l’ou­ver­ture, le cas échéant, d’en­quêtes à ce su­jet. Le mi­nis­tère des Fi­nances ap­pelle pour sa part la Di­rec­tion gé­né­rale des douanes à di­li­gen­ter une en­quête. Le gou­ver­neur de la Banque cen­trale de Tu­ni­sie (BCT) pro­met d’exa­mi­ner les noms des Tu­ni­siens fi­gu­rant sur la liste des do­cu­ments Pa­na­ma Pa­pers et les in­for­ma­tions qu’elle contient. Pour­tant, l’on se de­mande comment, et par quelle al­chi­mie ces dé­par­te­ments aux agrets des mal­ver­sa­tions n’ont pas eu le nez fin avant ces ré­vé­la­tions ? Que fai­saient leurs en­quê­teurs dans leur bulle royale? A quoi servent les or­ga­nismes mis en place pour lut­ter contre la cri­mi­na­li­té fi­nan­cière ? Et puis, qui sont ces trou­ba­dours de l’au­rore qui, par le rou­le­ment des tam­bours qu’ils portent en ban­dou­lière viennent cor­ser l’at­mo­sphère d’un film d’épou­vante à la pointe du jour et trou­bler le som­meil de pai­sibles gens ? Comment ont-ils eu ac­cès à cette masse d’in­for­ma­tions ? Pour­quoi est-ce que ceux qui sont en train de su­bir l’op­probre pu­blique mon­diale se trouvent-ils exac­te­ment ceux qui tiennent tête en Sy­rie ? Au­tant d’in­ter­ro­ga­tions qu’il fal­lait prendre en compte avant de crier au loup. On ne s’épan­che­ra pas sur les mo­tifs qui in­citent au doute mais une chose est sûre : plu­sieurs gre­nades ont été lan­cées à la fois. Elles vont écla­ter ici et ailleurs même si des dé­mi­neurs es­sayent dé­jà d’en pa­rer les dé­gâts. Il n’em­pêche, la pre­mière vic­time de ce scan­dale est sans doute le sys­tème fi­nan­cier du Pa­na­ma. Dans l’oeil du cy­clone de­puis la di­vul­ga­tion des «Pa­na­ma pa­pers», le sec­teur fi­nan­cier de ce pays, qui contri­bue à hau­teur de 7% au PIB na­tio­nal, est comme un châ­teau de cartes proche de l’ef­fon­dre­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.