La Ré­vo­lu­tion a cru avoir chas­sé les vieux dé­mons de la cor­rup­tion, mais, dans le contexte post­ré­vo­lu­tion­naire, on a as­sis­té à une « dé­mo­cra­ti­sa­tion » de ces pra­tiques frau­du­leuses. Est-ce que ce phé­no­mène est tou­jours maî­tri­sable ?

La Presse Business (Tunisia) - - EN COUVERTURE -

Théo­ri­que­ment oui. Nous l’es­pé­rons en tout cas. La cor­rup­tion a at­teint un stade épi­dé­mique. C’est une épi­dé­mie qui touche, au­jourd’hui, tous les sec­teurs. Et comme toute épi­dé­mie, elle est maî­tri­sable si on se dote des moyens né­ces­saires pour la ju­gu­ler. La lutte contre la cor­rup­tion né­ces­site donc un sur­saut na­tio­nal.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.