“Les conser­va­teurs pour­raient adop­ter des po­li­tiques en­core plus dures, comme les pro­jets de loi des­ti­nés à bri­der plus en­core le droit de grève. Ce qui fe­ra grim­per la tem­pé­ra­ture po­li­tique bri­tan­nique à un ni­veau ja­mais vu de­puis les an­nées 80”

La Presse Business (Tunisia) - - FINANCIAL TIMES -

l’im­mi­gra­tion, il pour­rait même at­teindre des som­mets. L’hy­po­thèse que M. Cor­byn ne pour­rait ja­mais être Pre­mier mi­nistre est plau­sible, mais ce n’est pas une cer­ti­tude. Que pour­rait pro­vo­quer un Cor­byn Pre­mier mi­nistre ? Les ca­pi­taux fui­ront. S’il est au pou­voir, les Tra­vaillistes de­vront aban­don­ner leur pro­gramme ou mettre en place une éco­no­mie de pays as­sié­gié, der­rière des contrôles des changes ri­gou­reux. Le Royaume-Uni sor­ti­rait alors en ef­fet de l’éco­no­mie mon­diale. Il se­ra l’échec des di­rec­tions pré­cé­dentes du Par­ti tra­vailliste, qui ne l’ont pas bien me­né quand il était au pou­voir, et quand il ne l’était pas. C’est un in­dice sup­plé­men­taire de l’am­pleur de la désaf­fec­tion en­vers une sa­gesse conven­tion­nelle qui est main­te­nant mûre dans de nom­breux pays.Tout ceci semble pré­sa­ger des conser­va­teurs au pou­voir pour long­temps. Mais une vic­toire des Tra­vaillistes n’est pas en­tiè­re­ment in­con­ce­vable. Le pas­sé est sou­dain un pays de­ve­nu très étran­ger.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.