UN DÉ­FI­CIT DE 367,6MD

La Presse Business (Tunisia) - - FOCUS -

e dé­fi­cit de la ba­lance ali­men­taire a at­teint 367,6 mil­lions de di­nars au cours du 1er se­mestre 2016, ce qui re­pré­sente 6,1% du dé­fi­cit de la ba­lance com­mer­ciale , se­lon les der­nières don­nées pu­bliées par le mi­nis­tère de l’Agri­cul­ture, des Res­sources hy­drau­liques et de la Pêche. Pour­tant l’an­née der­nière (1er se­mestre), cette ba­lance gé­né­rait un ex­cé­dent de 314,4 MD. De même, le taux de cou­ver­ture de la ba­lance com­mer­ciale ali­men­taire a bais­sé à 79,4%, de jan­vier à juin 2016, contre 116% au cours de la même pé­riode de 2015. Cette chute ré­sulte d’une im­por­tante baisse de la va­leur des ex­por­ta­tions de 38,2%, alors que les im­por­ta­tions n’ont ré­gres­sé que de 9,6%.

Chute des ex­por­ta­tions

Au cours du 1er se­mestre 2016, les ex­por­ta­tions des pro­duits ali­men­taires ont en­re­gis­tré une ré­gres­sion d’en­vi­ron 38%, à cause de l’im­por­tante baisse en va­leur des re­cettes de l’huile d’olive (-66%, soit 443 mil­lions de di­nars, contre 1288 MD en 2015) et de 71% en quan­ti­té (62 mille tonnes contre 214 mille tonnes), mal­gré une aug­men­ta­tion des prix de 19% (7,2 di­nars, le kg contre 6 D/kg, en 2015). De plus, la va­leur des ex­por­ta­tions des pro­duits de la mer frais et conge­lés ont bais­sé de 13%, à cause de la ré­gres­sion de leur pro­duc­tion d’en­vi­ron 14%. Même ten­dance bais­sière éga­le­ment, pour les agrumes (-5%) et les pâtes ali­men­taires (-15%). Tou­te­fois, les ex­por­ta­tions d’autres pro­duits ali­men­taires ont pro­gres­sé, au cours de cette pé­riode, à l’ins­tar des dattes, dont la va­leur des ventes a at­teint 306 MD (dont 12% de dattes bio­lo­giques), réa­li­sées vers 70 pays. De même, la va­leur des ex­por­ta­tions des lé­gumes frais a aug­men­té de 23%, no­tam­ment les to­mates (16,7 mille tonnes contre 8,9 mille tonnes en 2015), pro­ve­nant des pro­jets uti­li­sant les eaux géo­ther­males, les pommes de terre (3.055 tonnes contre 406 tonnes) et les conserves de poissons (+ 6%).

Les im­por­ta­tions en dents de scie

Les im­por­ta­tions de pro­duits ali­men­taires ont at­teint au cours du pre­mier se­mestre 2016, 1.780,2 mil­lions de di­nars (MD), en­re­gis­trant une ré­gres­sion de 9,6%, en com­pa­rai­son avec la même pé­riode de 2015. Cette baisse est im­pu­tée à la dé­cé­lé­ra­tion du rythme d’importation de cer­tains pro­duits ali­men­taires de base, tels que l’orge (-15%), les huiles vé­gé­tales (-11%), le sucre (-50%), le blé dur (-26%), le blé tendre (-8%). En re­vanche, la va­leur des im­por­ta­tions de cer­tains pro­duits ali­men­taires a aug­men­té, à l’ins­tar du maïs (6%), des conserves de poissons (109%) et des ba­nanes (49%). Il y a lieu de si­gna­ler que la va­leur des im­por­ta­tions ali­men­taires a re­pré­sen­té 8,8% du to­tal des im­por­ta­tions au cours du pre­mier

2015.■ se­mestre 2016 contre 9,6% pen­dant la même pé­riode de

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.