ANA­LYSE

La dé­grin­go­lade de la mon­naie tu­ni­sienne sanc­tionne le conces­sion­naire au­to­mo­bile.

La Presse Business (Tunisia) - - SOMMAIRE -

UADH CONTRE VENTS ET MA­RÉES

La so­cié­té Uadh (Uni­ver­sal au­to dis­tri­bu­tors hol­ding) porte à la connais­sance de ses ac­tion­naires et du pu­blic, via un com­mu­ni­qué pu­blié par le CMF (Conseil du mar­ché fi­nan­cier), que le mon­tant des charges fi­nan­cières nettes ar­rê­tées à fin juin 2016, soit 15.691.789 di­nars, com­pa­ré à un mon­tant de 2.694.591 di­nars à fin juin 2015, tel qu’il est in­di­qué au ni­veau des in­di­ca­teurs d’ac­ti­vi­té conso­li­dés au titre du deuxième tri­mestre 2016, cor­res­pond à hau­teur de 14,3 mil­lions de di­nars à des pertes de change, dont un mon­tant d’en­vi­ron 9,4 mil­lions de di­nars consis­tant en des pertes de changes la­tentes (non en­core réa­li­sées) pro­ve­nant de l’éva­lua­tion des dettes four­nis­seurs et des pas­sifs fi­nan­ciers (fi­nan­ce­ment en de­vises) li­bel­lés en mon­naies étran­gères se­lon le cours du di­nar tu­ni­sien au 30 juin et ce, en ap­pli­ca­tion des prin­cipes comp­tables pré­co­ni­sés par le sys­tème comp­table tu­ni­sien. En ef­fet, les­dites pertes de change consta­tées par le groupe Uadh, conces­sion­naire au­to­mo­bile des marques Re­nault et Maz­da, sont la consé­quence di­recte de la dé­pré­cia­tion du di­nar tu­ni­sien par rap­port aux mon­naies de paie­ment des im­por­ta­tions des so­cié­tés du groupe, soit prin­ci­pa­le­ment l’eu­ro et le yen. Il est im­por­tant de si­gna­ler à ce titre que les taux de change (EUR/TND) et (JPY/TND) ont connu une aug­men­ta­tion spec­ta­cu­laire à fin juin 2016 com­pa­ré à ce qu’ils avaient été à fin dé­cembre 2015, en­re­gis­trant ain­si des taux res­pec­ti­ve­ment de 10% et 26%.

LE DI­NAR BAISSE, LES PRIX AUG­MENTENT

Les prix des vé­hi­cules ont été aug­men­tés en consé­quence pour sau­ve­gar­der les marges tout en res­tant com­pé­ti­tifs sur le mar­ché. « La ma­jeure par­tie de nos im­por­ta­tions et ventes se font ha­bi­tuel­le­ment sur le deuxième se­mestre de chaque an­née y com­pris l’in­tro­duc­tion des nou­veaux mo­dèles », pré­cise Uadh. Ces fluc­tua­tions de change, si im­por­tantes qu’elles soient, ne sont pas nou­velles au ma­na­ge­ment des fi­liales du groupe Uadh et leur in­té­gra­tion dans les prix de re­vient est ha­bi­tuelle avec une ex­pé­rience dans le do­maine qui re­monte à 1993. Par ailleurs, l’en­det­te­ment du groupe Uadh (les em­prunts ban­caires et les cré­dits lea­sing, y com­pris les in­té­rêts cou­rus) s’élève au 30 juin 2016 à 54.450.159 di­nars contre 56.858.313 di­nars au 31/12/2015 et 55.758.759 di­nars au 30 juin 2015, soit une baisse de 4.3%. En­vi­ron la moi­tié de cet en­det­te­ment était contrac­té par la so­cié­té Uadh dans le cadre d’un fi­nan­ce­ment par­tiel de l’ac­qui­si­tion de la so­cié­té En­nakl vé­hi­cules in­dus­triels. La baisse de l’en­det­te­ment à fin juin 2016 cor­res­pond aux rem­bour­se­ments ef­fec­tués. Il est à no­ter que le groupe Uadh a contrac­té cou­rant le pre­mier se­mestre 2016 un nou­veau em­prunt ban­caire de 2,4 MD des­ti­né au fi­nan­ce­ment de l’ex­ten­sion du show-room et ate­lier prin­ci­pal de la so­cié­té Eco­no­mic Au­to, fi­liale de la so­cié­té Uadh tel que pla­ni­fié dans le Bu­si­ness Plan. L’aug­men­ta­tion des vo­lumes d’im­por­ta­tion des vé­hi­cules Maz­da sur les 4 der­nières an­nées a ren­du ces ex­ten­sions une né­ces­si­té pour of­frir un ser­vice après-vente à l’image de la marque Ja­po­naise. Fi­na­le­ment, pour ce qui est de la tré­so­re­rie nette du groupe Uadh (qui cor­res­pond aux li­qui­di­tés et équi­va­lents de li­qui­di­tés ma­jo­rés des pla­ce­ments et autres ac­tifs fi­nan­ciers et di­mi­nués des concours ban­caires et autres pas­sifs fi­nan­ciers), elle s’est ré­duite à fin juin 2016 par rap­port à fin dé­cembre 2016 et ce, en rai­son prin­ci­pa­le­ment du fi­nan­ce­ment des im­por­ta­tions des vé­hi­cules neufs (VN) réa­li­sée à la fin du pre­mier se­mestre 2016 dont la va­leur des stocks y cor­res­pon­dant s’est consi­dé­ra­ble­ment aug­men­tée par rap­port à la même pé­riode de l’an­née 2015 en pas­sant de 52.1 à 64.2MD. Tou­te­fois, mal­gré un contexte éco­no­mique dif­fi­cile ca­rac­té­ri­sé prin­ci­pa­le­ment par un im­por­tant glis­se­ment de la mon­naie tu­ni­sienne, la di­rec­tion gé­né­rale de la so­cié­té Uadh af­firme être vouée à prendre toutes les me­sures né­ces­saires et en­ga­ger les ef­forts de toutes les équipes com­mer­ciales et tech­niques afin de res­pec­ter son Bu­si­ness Plan comme ce­la était le cas pour les deux der­niers exer­cices.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.