RÉ­NO­VA­TION DU SA­LON

Le sa­lon est la pièce dans la­quelle nous pas­sons le plus de temps du­rant la jour­née, mais aus­si l’en­droit où nous re­ce­vons et par­ta­geons des mo­ments en fa­mille et entre amis : il est donc pri­mor­dial de soi­gner sa dé­co­ra­tion et son amé­na­ge­ment.

La Presse Business (Tunisia) - - SOMMAIRE -

BIEN CHOI­SIR SES MA­TÉ­RIAUX

Au mo­ment des tra­vaux, plu­sieurs élé­ments doivent être soi­gneu­se­ment étu­diés afin que votre pièce à vivre soit aus­si pra­tique qu’es­thé­tique. Co­or­don­ner l’éclai­rage, l’amé­na­ge­ment, les cou­leurs et les re­vê­te­ments s’avère in­dis­pen­sable pour ob­te­nir un ré­sul­tat à la hau­teur de vos at­tentes. Après avoir dé­fi­ni votre bud­get et lis­té vos be­soins, vous pou­vez en­fin vous lan­cer dans la grande aven­ture de la ré­no­va­tion ! Sui­vez notre guide pra­tique pour fran­chir chaque étape avec suc­cès, et trans­for­mer votre pièce im­per­son­nelle en un sa­lon pra­tique et convi­vial.

Adop­tez les éclai­rages adé­quats

L’éclai­rage est l’une des clés d’un sa­lon cha­leu­reux et ac­cueillant. Les tra­vaux d’élec­tri­ci­té étant les pre­miers à être mis en oeuvre lors d’une ré­no­va­tion, il est né­ces­saire de son­ger à l’amé­na­ge­ment glo­bal de votre pièce avant même qu’elle ne soit re­mise en état. En col­la­bo­ra­tion avec votre élec­tri­cien, éta­blis­sez un plan dé­taillé du sa­lon qui in­di­que­ra pré­ci­sé­ment l’em­pla­ce­ment des prises élec­triques, du pla­fon­nier et des ap­pliques. Il se­ra plus dif­fi­cile de ra­jou­ter des élé­ments une fois que les murs se­ront en­duits et peints… Cette étape doit donc être réa­li­sée avec mi­nu­tie. Vous pour­rez ain­si mul­ti­plier les sources d’éclai­rage en fonc­tion de la lu­mi­no­si­té na­tu­relle de la pièce tout en les adap­tant aux dif­fé­rents es­paces du sa­lon (coin TV, dé­tente, etc).

Choi­sir un re­vê­te­ment de sol adap­té

Les murs et pla­fonds ne sont pas les seuls élé­ments ar­chi­tec­tu­raux à avoir une in­fluence sur la lu­mi­no­si­té des pièces. Le re­vê­te­ment du sol doit éga­le­ment être choi­si avec soin, en fonc­tion de l’éclai­rage na­tu­rel mais aus­si de votre mode de vie. Pré­fé­rez du car­re­lage ou du par­quet vi­tri­fié — plus fa­ciles d’en­tre­tien et plus lu­mi­neux — à la mo­quette ou au li­no­léum. Au-de­là du bud­get, l’usure et le net­toyage quo­ti­dien se­ront les deux élé­ments dé­ter­mi­nants dans votre choix.

La ré­no­va­tion des murs

Un sa­lon vé­tuste et des murs dé­fraî­chis ne donnent vrai­ment pas en­vie de s’y pré­las­ser ou d’y re­ce­voir son en­tou­rage. Avant de vous lan­cer dans les tra­vaux de dé­co­ra­tion, vé­ri­fiez l’état de vos pa­rois : elles doivent être saines, sans hu­mi­di­té et bien iso­lées, ces trois élé­ments consti­tuant la base d’une pièce agréable à vivre au quo­ti­dien. N’hé­si­tez pas à faire ap­pel à un pro­fes­sion­nel pour trai­ter vos dif­fé­rents pro­blèmes ; une fois les murs re­mis en état, trai­tés contre l’hu­mi­di­té et cor­rec­te­ment en­duits, vous pou­vez pas­ser à la se­conde étape, à sa­voir la pose du re­vê­te­ment mu­ral. Ob­ser­vez d’abord si votre sa­lon at­tire la lu­mière : vous se­rez ain­si fixés sur les ma­té­riaux à pri­vi­lé­gier et les cou­leurs à adop­ter. Si votre pièce est peu lu­mi­neuse, évi­tez les teintes sombres, les pein­tures mates (qui ne re­flètent pas la lu­mière), les re­vê­te­ments mu­raux épais (type tis­su mu­ral, lam­bris en bois fon­cé…) ou en­core les pa­piers peints à mo­tifs com­plexes. Un seul mot d’ordre : de la lé­gè­re­té ! Si vous avez du mal à vous dé­ci­der, op­tez pour des murs lisses blancs ou beige clair, que vous pour­rez tou­jours re­peindre ou trans­for­mer par la suite.

Amé­na­gez ma­lin

L’amé­na­ge­ment consti­tue la touche fi­nale d’une ré­no­va­tion. Dans le sa­lon, l’étape la plus im­por­tante consiste à dé­li­mi­ter les es­paces afin d’ar­ti­cu­ler la pièce tout en flui­di­fiant la cir­cu­la­tion. Pour ne pas sur­char­ger votre sa­lon, évi­tez l’ac­cu­mu­la­tion de meubles : plus une pièce est en­com­brée, plus elle semble pe­tite et sombre ! Choi­sis­sez donc votre mo­bi­lier en fonc­tion de la sur­face de votre pièce à vivre, bas de pré­fé­rence pour lais­ser pas­ser da­van­tage la lu­mière ex­té­rieure. Cô­té éclai­rage, pri­vi­lé­giez plu­sieurs sources lu­mi­neuses d’in­ten­si­té moyenne plu­tôt qu’une seule lu­mière trop forte : votre sa­lon pa­raî­tra im­mé­dia­te­ment plus cha­leu­reux et convi­vial !

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.