APRÈS LE RWANDA, LE LAN­CEUR DE DRONES ZIPLINE SE DÉ­PLOIE EN TANZANIE

La Presse Business (Tunisia) - - BOURSE -

N ma­tière de santé, l’un des plus grands dé­fis pour un pays est d’ap­pro­vi­sion­ner en mé­di­ca­ments vi­taux les zones ru­rales. Dans cer­tains pays, comme le Rwanda et la Tanzanie, les gou­ver­ne­ments ont de faibles stocks en rai­son du coût éle­vé de leur sto­ckage. Ain­si, il faut par­fois plus de quatre heures pour qu’une li­vrai­son de mé­di­ca­ments vi­taux n’ar­rive là où elle est at­ten­due. La Star­tup de lo­gis­tique Zipline veut re­mé­dier à cette faille du sec­teur de la santé pu­blique. Zipline, qui met en oeuvre un ser­vice de li­vrai­son de sang au Rwanda de­puis le mois d’oc­tobre 2016 se charge à pré­sent du trans­port de 20% de l’ap­pro­vi­sion­ne­ment en sang du pays, à l’ex­té­rieur de Ki­ga­li (ca­pi­tale rwan­daise). Elle a an­non­cé der­niè­re­ment son pro­jet d’étendre cette ac­tion à la Tanzanie, où 68% des 55 mil­lions d’ha­bi­tants du pays se trouvent en zone ru­rale. Quand l’en­tre­prise au­ra fi­na­li­sé son im­plan­ta­tion, elle dé­tien­dra quatre centres de dis­tri­bu­tion à tra­vers la Tanzanie, pro­po­sant un éven­tail de pro­duits mé­di­caux et de­ve­nant ain­si le sys­tème de li­vrai­son par drones le plus im­por­tant au monde. Cha­cun des quatre centres de dis­tri­bu­tion pos­sé­de­ra trente drones, tous ca­pables de trans­por­ter un char­ge­ment de 1.3 kg. Les tra­vailleurs du sec­teur de la santé pu­blique dans le pays se­ront en me­sure de com­man­der des pro­duits mé­di­caux au moyen de SMS et de re­ce­voir le char­ge­ment en près de 30 mi­nutes.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.