QUES­TION DE LA SE­MAINE

QUELLES ME­SURES AD­DI­TION­NELLES

La Presse Business (Tunisia) - - SOMMAIRE -

LE mi­nis­tère de l’Equi­pe­ment, de l’Ha­bi­tat et de l’Amé­na­ge­ment du ter­ri­toire se pré­pa­rait pour mettre en place des me­sures de fa­ci­li­ta­tion per­met­tant l’exé­cu­tion du pro­gramme du «Pre­mier logement», lan­cé au dé­but de cette an­née par le chef du gou­ver­ne­ment, Yous­sef Cha­hed. Dans une dé­cla­ra­tion ac­cor­dée à un site élec­tro­nique, le mi­nistre a in­di­qué que son dé­par­te­ment a dé­jà for­mu­lé de nou­velles pro­po­si­tions qui de­vraient être pro­chai­ne­ment exa­mi­nées par la pré­si­dence du gou­ver­ne­ment. Ces pro­po­si­tions portent prin­ci­pa­le­ment sur la pro­lon­ga­tion de la pé­riode du rem­bour­se­ment du cré­dit et la le­vée du pla­fond sa­chant que l’une des condi­tions pour l’ob­ten­tion de ce pre­mier logement so­cial est que le re­ve­nu men­suel brut de la fa­mille se si­tue entre 4,5 et 10 fois le sa­laire pro­fes­sion­nel mi­ni­mum (Smig). Il a fait par ailleurs re­mar­quer que ce nou­veau pro­gramme de logement a été re­je­té par plu­sieurs fa­milles parce qu’elles ne sont pas ca­pables de rem­bour­ser le cré­dit. Il y a lieu de rap­pe­ler à ce pro­pos que ce pro­gramme est des­ti­né aux fa­milles dont le re­ve­nu an­nuel brut est si­tué entre 4,5 et 10 fois le Smig et qui ne sont pas pro­prié­taires d’un logement, sous ré­serve que le coût du logement ne dé­passe pas les 200.000 di­nars. La par­ti­cu­la­ri­té de ce pro­gramme c’est que l’Etat prête l’au­to­fi­nan­ce­ment à l’ac­qué­reur jus­qu’à 20% du mon­tant de ce logement. Le rem­bour­se­ment se­ra ef­fec­tué sur 12 ans dont 5 ans de grâce.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.