Ma­cron de­mande la le­vée de l’em­bar­go

Le pré­sident fran­çais a ex­pri­mé sa «pré­oc­cu­pa­tion face à des ten­sions qui me­nacent la sta­bi­li­té ré­gio­nale, en­travent la ré­so­lu­tion po­li­tique des crises et l’ef­fi­ca­ci­té de notre lutte col­lec­tive contre le ter­ro­risme»

La Presse (Tunisia) - - INTERNATIONAL -

AFP — Em­ma­nuel Ma­cron a de­man­dé hier la le­vée «le plus ra­pi­de­ment pos­sible» des «me­sures d’em­bar­go af­fec­tant les po­pu­la­tions du Qa­tar», se­lon un com­mu­ni­qué de l’Ely­sée pu­blié à l’is­sue d’une ren­contre entre le pré­sident fran­çais et l’émir qa­ta­ri, cheikh Ta­mim Al-Tha­ni. De­puis plus de trois mois, le Qa­tar est sous le coup d’un em­bar­go de ses voi­sins du Golfe, dont l’Ara­bie Saou­dite, les Emi­rats Arabes Unis et Bah­reïn, qui l’ac­cusent de sou­tien au «ter­ro­risme». Le pré­sident fran­çais «a de­man­dé que les me­sures d’em­bar­go af­fec­tant les po­pu­la­tions du Qa­tar, en par­ti­cu­lier les fa­milles et les étu­diants, soient le­vées le plus ra­pi­de­ment pos­sible», se­lon le com­mu­ni­qué de l’Ely­sée. M. Ma­cron et l’émir «ont évo­qué la crise en cours entre le Qa­tar et plu­sieurs pays du Moyen-Orient. Le pré­sident fran­çais a ex­pri­mé sa pré- oc­cu­pa­tion face à des ten­sions qui me­nacent la sta­bi­li­té ré­gio­nale, en­travent la ré­so­lu­tion po­li­tique des crises et l’ef­fi­ca­ci­té de notre lutte col­lec­tive contre le ter­ro­risme», pré­cise-t-il. L’Ara­bie Saou­dite, les Émi­rats Arabes Unis, Bah­reïn et l’Égypte ont rom­pu le 5 juin leurs re­la­tions avec le Qa­tar et lui ont im­po­sé des sanc­tions éco­no­miques (ar­rêt des liai­sons aé­riennes, ma­ri­times et ter­restres) après l’avoir ac­cu­sé de sou­te­nir des groupes is­la­mistes ra­di­caux et de se rap­pro­cher de l’Iran. Do­ha a re­je­té ces ac­cu­sa­tions. Plus tôt dans la jour­née, l’émir avait ren­con­tré à Ber­lin la chan­ce­lière al­le­mande An­ge­la Mer­kel. Elle a ap­pe­lé les ac­teurs de la crise à «s’as­seoir à une même table», es­ti­mant que les né­go­cia­tions entre le Qa­tar d’une part, et d’autre part l’Ara­bie Saou­dite et ses al­liés, de­vaient être dis­crètes pour réus­sir.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.