Une ar­res­ta­tion «im­por­tante»

Mais l’en­quête se pour­suit et le ni­veau de me­nace est main­te­nu à cri­tique

La Presse (Tunisia) - - INTERNATIONAL -

AFP — La po­lice bri­tan­nique a an­non­cé hier avoir pro­cé­dé à «une ar­res­ta­tion im­por­tante» en lien avec l’at­ten­tat à la bombe ar­ti­sa­nale qui a fait 30 bles­sés dans une sta­tion de mé­tro de Londres, la veille en pleine heure de pointe. Le sus­pect, un homme de 18 ans, a été ar­rê­té hier ma­tin par la po­lice du Kent (sud-est de l’An­gle­terre) «dans la zone por­tuaire de Douvres» en lien avec des faits «ter­ro­ristes», a in­di­qué la po­lice dans un com­mu­ni­qué. «Nous avons fait une ar­res­ta­tion im­por­tante dans notre en­quête ce ma­tin», s’est fé­li­ci­té Neil Ba­su, un res­pon­sable de l’an­ti­ter­ro­risme au sein de la po­lice, ci­té dans le com­mu­ni­qué. «Bien que nous soyons sa­tis­faits des pro­grès ac­com­plis, l’en­quête se pour­suit et le ni­veau de me­nace est main- te­nu à cri­tique», a-t-il tou­te­fois ajou­té. Se­lon la po­lice, le sus­pect était main­te­nu en garde à vue dans un poste de po­lice lo­cal avant son trans­fert «vers un poste de po­lice du sud de Londres en temps utile». L’at­ten­tat —le cin­quième en six mois au Royaume-Uni— est sur­ve­nu ven­dre­di dans une rame en pleine heure de pointe, vers 08h20 (07h20 GMT), dans la sta­tion de Par­sons Green, si­tuée dans un quar­tier ai­sé du su­douest de Londres. Qua­li­fié de «ter­ro­riste» par la po­lice, il a été re­ven­di­qué par le groupe ji­ha­diste Etat is­la­mique. Se­lon un nou­veau bi­lan pu­blié par les ser­vices de san­té hier ma­tin, 30 bles­sés, dont au­cun griè­ve­ment at­teint, avaient été trai­tés à l’hô­pi­tal. Seuls trois d’entre eux étaient en­core hos­pi­ta­li­sés.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.