Le pa­lais joue la carte in­ter­re­li­gieuse

Le roi Sal­mane re­çoit le pa­triarche ma­ro­nite li­ba­nais, une pre­mière.

La Presse (Tunisia) - - LA UNE -

AFP — Le roi Sal­mane a re­çu hier le pa­triarche ma­ro­nite li­ba­nais, le car­di­nal Be­cha­ra Raï, une pre­mière his­to­rique en Ara­bie saou­dite qui in­ter­vient no­tam­ment au mo­ment où Riyad ac­cen­tue la pres­sion sur le Li­ban pour ten­ter d’iso­ler le Hez­bol­lah, for­ma­tion pro-ira­nienne membre du gou­ver­ne­ment. Ar­ri­vé avant-hier à Riyad, Mgr Be­cha­ra Raï a ain­si éga­le­ment ren­con­tré le Pre­mier mi­nistre li­ba­nais Saâd Ha­ri­ri, qui a an­non­cé il y a dix jours sa dé­mis­sion sou­daine de­puis la ca­pi­tale saou­dienne et dont le sort fait l’ob­jet d’in­tenses spé­cu­la­tions. Il s’agit de la pre­mière vi­site en Ara­bie saou­dite d’un haut res­pon­sable li­ba­nais de­puis cette an­nonce.

AFP — Le roi Sal­mane a re­çu hier le pa­triarche ma­ro­nite li­ba­nais, le car­di­nal Be­cha­ra Raï, une pre­mière his­to­rique en Ara­bie saou­dite qui in­ter­vient no­tam­ment au mo­ment où Riyad ac­cen­tue la pres­sion sur le Li­ban pour ten­ter d’iso­ler le Hez­bol­lah, for­ma­tion pro-ira­nienne membre du gou­ver­ne­ment. Ar­ri­vé avant-hier à Riyad, Mgr Be­cha­ra Raï a ain­si éga­le­ment ren­con­tré le Pre­mier mi­nistre li­ba­nais Saâd Ha­ri­ri, qui a an­non­cé il y a dix jours sa dé­mis­sion sou­daine de­puis la ca­pi­tale saou­dienne et dont le sort fait l’ob­jet d’in­tenses spé­cu­la­tions. Il s’agit de la pre­mière vi­site en Ara­bie saou­dite d’un haut res­pon­sable li­ba­nais de­puis cette an­nonce. Le 4 no­vembre, M. Ha­ri­ri avait dé­non­cé, en an­non­çant sa dé­mis­sion sur une chaîne saou­dienne, la main­mise sur son pays de l’Iran et du Hez­bol­lah, for­ma­tion li­ba­naise al­liée de l’Iran, ri­val ré­gio­nal de l’Ara­bie saou­dite. Le pa­triarche et le roi ont «évo­qué les re­la­tions fra­ter­nelles entre le royaume et le Li­ban et confir­mé l’im­por­tance du rôle des dif­fé­rentes re­li­gions et cultures pour pro­mou­voir la to­lé­rance et re­non­cer à la vio­lence», a rap­por­té l’agence of­fi­cielle saou­dienne SPA. Le di­gni­taire re­li­gieux li­ba­nais s’est éga­le­ment en­tre­te­nu avec le puis­sant jeune prince hé­ri­tier saou­dien, Mo­ham­med bin Sal­mane. La vi­site de Mgr Raï est la pre­mière d’un pa­triarche ma­ro­nite en Ara­bie saou­dite, a sou­li­gné le pa­triar­cat dans un com­mu­ni­qué. Elle marque un rare mo­ment d’échange in­ter­re­li­gieux dans le royaume ul­tra­con­ser­va­teur, qui abrite les lieux les plus saints de l’is­lam. Cette vi­site «illustre l’ap­proche du royaume en fa­veur de la co­exis- tence pa­ci­fique, de la proxi­mi­té et de l’ou­ver­ture à toutes les par­ties de la po­pu­la­tion arabe», a écrit sur Twit­ter le mi­nistre saou­dien en charge des re­la­tions avec les pays du Golfe, Tha­mer al-Sabhane. La dé­mis­sion de M. Ha­ri­ri, qui a plon­gé le Li­ban dans la crise, est sur­ve­nue alors que la ten­sion monte entre Riyad et Té­hé­ran qui sou­tiennent des par­ties op­po­sées dans des conflits comme ceux que connaissent no­tam­ment la Syrie et le Yé­men. La classe po­li­tique li­ba­naise es­time que M. Ha­ri­ri est dé­te­nu contre son gré en Ara­bie saou­dite, bien qu’il ait as­su­ré di­manche qu’il ren­trait «très bien­tôt» dans son pays. Le mi­nistre fran­çais des Affaires étran­gères Jean-Yves Le Drian a fait sa­voir que la France était «pré­oc­cu­pée par la si­tua­tion au Li­ban», ap­pe­lant à la «non-in­gé­rence» au pays du Cèdre. Il doit se rendre jeu­di à Riyad, où le pré­sident Em­ma­nuel Ma­cron s’est dé­jà ren­du une se­maine plus tôt.

Le pa­triarche ma­ro­nite li­ba­nais Be­cha­ra Raï ren­con­trant le roi Sal­mane d’Ara­bie saou­dite lors de sa vi­site à Riyad, hier

Le pa­triarche ma­ro­nite li­ba­nais Be­cha­ra Raï ren­con­trant le roi Sal­mane d’Ara­bie saou­dite lors de sa vi­site à Riyad, hier.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.