Pal­miers at­ta­qués par le cha­ran­çon rouge

La Presse (Tunisia) - - SOCIÉTÉ - I.H.

L’image est sai­sis­sante. Il s’agit de deux pal­miers plan­tés dans le centre de for­ma­tion de l’Aria­na et qui ont été for­te­ment at­ta­qués par le cha­ran­çon rouge, un in­secte qui a fait des ra­vages ces der­nières an­nées au ni­veau des pal­miers dé­co­ra­tifs. Le pa­ra­site ori­gi­naire du Sud-Est de l’Asie a dé­jà dé­truit des mil­liers de pal­miers dans plu­sieurs pays. En 2014, le mi­nis­tère de l’Agri­cul­ture a mis en oeuvre un plan d’action afin de frei­ner la pro­gres­sion du pa­ra­site. Mais les ef­forts de lutte contre le cha­ran­çon rouge des pal­miers (CRP) ont été in­ter­rom­pus pen­dant deux ans, ce qui semble être à l’ori­gine d’une nou­velle at­taque du pa­ra­site qui, en l’ab­sence de moyens ef­fi­caces et à dé­faut de conti­nui­té dans l’ap­pli­ca­tion du plan de lutte, a vite ten­dance à se pro­pa­ger. L’une des me­sures qui a été prise a consis­té en l’achat d’un broyeur et de mil­liers de pièges. Or les tech­niques de pié­geage et d’in­ci­né­ra­tion sont in­ef­fi­caces dans la lutte contre le cha­ran­çon rouge si elles sont pra­ti­quées de fa­çon spo­ra­dique sans obéir à un ca­len­drier pré­cis. Par ailleurs, l’in­ef­fi­ca­ci­té de la lutte telle que le prouve l’image de ces pal- miers dé­ci­més par le cha­ran­çon rouge et qui se trouvent pour­tant dans le Grand Tu­nis, s’ex­plique éga­le­ment par l’ab­sence d’une stra­té­gie in­té­grée qui in­clue la pré­ven­tion, l’in­for­ma­tion, la sen­si­bi­li­sa­tion et sur­tout l’exis­tence d’un sys­tème de sui­vi afin de s’as­su­rer que les pal­miers en bonne san­té n’aient pas été at­ta­qués par le pa­ra­site. En ef­fet, la lutte contre le cha­ran­çon rouge re­quiert des moyens im­por­tants et des équipes bien for­mées afin que la lutte soit ef­fi­cace. Il ne s’agit pas d’en­tre­prendre quelques ac­tions et d’en res­ter là mais d’ins­crire cette lutte dans la du­rée en pro­cé­dant à des opé­ra­tions fré­quentes tout au long de l’an­née tout en axant les ef­forts sur la pré­ven­tion. Si­non ce pa­ra­site risque un jour de cau­ser une ca­tas­trophe na­tio­nale en at­ta­quant les oa­sis du sud.

Des pal­miers at­ta­qués par le cha­ran­çon rouge dans un centre de for­ma­tion de l’Aria­na (Cré­dit pho­tos : Nou­red­dine Nasr)

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.