Ren­for­cer l’ex­por­ta­tion

La Presse (Tunisia) - - ECONOMIE - Par Cho­kri GHAR­BI

La ba­lance com­mer­ciale a en­re­gis­tré au cours des der­niers mois un dés­équi­libre in­quié­tant. En ef­fet, d’après les chiffres dis­po­nibles, le dé­fi­cit com­mer­cial a at­teint les 13,210 mil­liards de di­nars sur toute l’an­née 2016. Du­rant les dix pre­miers mois de cette an­née, les ré­sul­tats des échanges com­mer­ciaux aux prix cou­rants montrent que les ex­por­ta­tions ont aug­men­té de 18,2% alors que les im­por­ta­tions ont évo­lué à 19,6%. Le taux de cou­ver­ture a en­re­gis­tré, quant à lui, une baisse par rap­port à la même pé­riode de 2016 pour s’éta­blir 87,7% au lieu de 88,4%. Ces chiffres doivent in­ter­pel­ler aus­si bien les pro­fes­sion­nels que les dé­ci­deurs. Certes, des me­sures ont été prises ré­cem­ment pour an­nu­ler l’im­por­ta­tion de cer­tains pro­duits consi­dé­rés comme « de luxe », mais ce n’est pas suf­fi­sant. Il est im­pé­ra­tif d’ac­croître les ex­por­ta­tions pour équi­li­brer, un tant soit peu, la ba­lance com­mer­ciale. Il n’est pas ques­tion de se conten­ter des mar­chés tra­di­tion­nels dont cer­tains sont en ré­ces­sion. A lui seul, l’es­pace eu­ro­péen ab­sorbe 87% de nos pro­duits ex­por­tés. D’où la né­ces­si­té de di­ver­si­fier aus­si bien les pro­duits que les mar­chés en op­tant pour les conti­nents amé­ri­cain, afri­cain et asia­tique qui pré­sentent d’énormes po­ten­tia­li­tés sous-ex­ploi­tées ou to­ta­le­ment igno­rées. En­core faut-il pré­pa­rer la lo­gis­tique né­ces­saire pour pou­voir conqué­rir ces nou­veaux mar­chés en mo­bi­li­sant les moyens de trans­port qui s’im­posent. L’ob­jec­tif est de trans­por­ter le maxi­mum de mar­chan­dises par voie aé­rienne ou ma­ri­time dans les meilleures condi­tions con­for­mé­ment aux stan­dards in­ter­na­tio­naux en la ma­tière. A no­ter que Tu­ni­sair, à titre d’exemple, a inau­gu­ré de nou­velles lignes vers cer­tains pays afri­cains et vers Mon­tréal. Il est pos­sible d’ex­ploi­ter ces lignes dans le fret, ques­tion de pé­né­trer dans ces nou­veaux mar­chés qui sont dis­po­sés, in­con­tes­ta­ble­ment, à ache­ter le pro­duit tu­ni­sien de qualité. Ces opé­ra­tions de com­mer­cia­li­sa­tion de­vraient être pré­cé­dées par des cam­pagnes pro­mo­tion­nelle à large échelle – avec ses­sions de dé­mons­tra­tion des ou­tils à vendre ou des séances de dé­gus­ta­tion pour l’ali­men­taire – afin d’at­ti­rer les consom­ma­teurs et les re­pré­sen­tants des grands cir­cuits de la dis­tri­bu­tion. La par­ti­ci­pa­tion aux foires et sa­lons in­ter­na­tio­naux est vi­ve­ment sou­hai­tée à condi­tion de sa­voir pla­ni­fier les contacts pour ti­rer le meilleur pro­fit de ces ma­ni­fes­ta­tions qui se tiennent de temps à autre dans l’un des pays de l’Hexa­gone ou ailleurs.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.