Un plan pour la créa­tion de zones franches

Dans le cadre de l’exé­cu­tion des pro­jets por­tés à la charge de l’uni­té de ges­tion par ob­jec­tif pour la réa­li­sa­tion de la zone franche com­mer­ciale de Ben Guer­dane, le mi­nis­tère du Com­merce compte lan­cer une étude afin d’éla­bo­rer un plan di­rec­teur pour la c

La Presse (Tunisia) - - ECONOMIE - C. G.

Le mi­nis­tère du Com­merce a lan­cé un avis de ma­ni­fes­ta­tion d’in­té­rêt pour la 2e fois pour la sé­lec­tion de bu­reaux d’études qui se­ront char­gés d’éla­bo­rer un plan di­rec­teur pour la créa­tion de zones franches com­mer­ciales (zone fron­ta­lière tu­ni­so-al­gé­rienne). En ef­fet, dans le cadre de l’exé­cu­tion des pro­jets por­tés à la charge de l’uni­té de ges­tion par ob­jec­tif pour la réa­li­sa­tion de la zone franche com­mer­ciale de Ben Guer­dane, le mi­nis­tère du Com­merce compte lan­cer une étude afin d’éla­bo­rer un plan di­rec­teur pour la créa­tion de zones franches com­mer­ciales à la fron­tière tu­ni­so-al­gé­rienne. Les sou­mis­sion­naires (bu­reaux d’études) ayant une ex­pé­rience en ma­tière d’amé­na­ge­ment et d’ur­ba­nisme et une ex­pé­rience en ma­tière d’études éco­no­miques et so­ciales liées à la con­cep­tion de

zones franches, de plan di­rec­teur, ou des études re­la­tives au com­merce in­ter­na­tio­nal, in­té­res­sés par cette étude, ont été in­vi­tés à re­ti­rer les termes de ré­fé­rences au­près de la di­rec­tion ad­mi­nis­tra­tive et fi­nan­cières du mi­nis­tère du Com­merce. Tou­te­fois, ils sont in­vi­tés à four­nir tout type d’in­for­ma­tion pou­vant jus­ti­fier la pos­ses­sion des qua­li­fi­ca­tions pour réa­li­ser cette mis­sion en se confor­mant aux exi­gences des termes de ré­fé­rences.

Halte au com­merce in­for­mel !

Les zones fron­ta­lières entre la Tu­ni­sie et les pays voi­sins — Al­gé­rie et Li­bye — ont tou­jours été très mou­ve­men­tées en ma­tière d’échanges com­mer­ciaux par­fois in­for­mels. En ef­fet, les contre­ban­diers ex­ploitent in­ten­sé­ment ces zones à l’abri du contrôle doua­nier. Plu­sieurs pro­duits de con­som­ma­tion non contrô­lés ont ain­si fait leur en­trée dans le ter­ri­toire tu­ni­sien pour être ven­dus sur le mar­ché pa­ral­lèle. Du cô­té al­gé­rien, on a consta­té la com­mer­cia­li­sa­tion de pro­duits ali­men­taires divers comme les jus, les bis­cuits et autres fro­mages. Cette im­por­ta­tion illé­gale porte at­teinte à l’éco­no­mie na­tio­nale dans la me­sure où elle ne paie au­cun droit doua­nier. La zone de Ben Guer­dane est éga­le­ment ac­tive dans la contre­bande. La fer­me­ture du por­tail du cô­té li­byen ou tu­ni­sien porte un coup dur au com­merce in­for­mel. D’où l’im­por­tance de ces zones franches pré­vues des cô­tés al­gé­rien et li­byen, ce qui va per­mettre de ré­gu­la­ri­ser la si­tua­tion des im­por­ta­tions avec ces deux pays voi­sins.

Fa­ci­li­ter les échanges grâce aux zones franches

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.