«Pa­ra­dise Pa­pers» : le coût as­tro­no­mique de l’éva­sion fis­cale

La Presse (Tunisia) - - ECONOMIE - Le Point

D’après une étude spé­cia­le­ment réa­li­sée par l’éco­no­miste Ga­briel Zuc­man, les Etats du monde en­tier per­draient chaque an­née 350 mil­liards d’eu­ros. Un mil­lion par-ci, trois mil­lions par-là, et à la fin ça donne des mil­liards d’eu­ros. Après les Off­shore Leaks, les LuxLeaks et les Pa­na­ma Pa­pers, la pu­bli­ca­tion en­ta­mée di­manche des «Pa­ra­dise Pa­pers» place une nou­velle fois les pa­ra­dis fis­caux sous les pro­jec­teurs mé­dia­tiques. Com­bien coûte l’éva­sion fis­cale aux Etats ? Par na­ture, il est im­pos­sible de connaître avec pré­ci­sion les sommes que les par­ti­cu­liers et mul­ti­na­tio­nales sous­traient chaque an­née à la so­li­da­ri­té na­tio­nale grâce aux ju­teux conseils d’ex­perts en op­ti­mi­sa­tion fis­cale. D’après les ré­vé­la­tions pu­bliées dans le monde en­tier par le Consor­tium in­ter­na­tio­nal des jour­na­listes d’in­ves­ti­ga­tion (ICIJ), on sait dé­sor­mais que la reine d’An­gle­terre Eli­sa­beth II a in­ves­ti près de 10 mil­lions de livres aux îles Caï­mans et aux Ber­mudes. Que Sha­ki­ra a trans­fé­ré ses droits d’au­teur à Malte ou que Ber­nard Ar­nault mul­ti­plie les re­cours aux so­cié­tés-écrans pour ré­duire son ar­doise fis­cale. Mais une flo­pée d’études dé­jà réa­li­sées ont per­mis de don­ner une es­ti­ma­tion du manque à ga­gner pour les Etats. Les chiffres va­rient se­lon que les re­cherches ciblent l’éva­sion fis­cale des par­ti­cu­liers, celle des en­tre­prises, ou la fraude fis­cale, par définition illé­gale. Mais tous les éco­no­mistes s’étant at­te­lés au su­jet en concluent que les sommes sont si­gni­fi­ca­tives.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.