Un don amé­ri­cain de 8 mil­lions de dol­lars

Les pro­jets qui se­ront iden­ti­fiés doivent ré­pondre à des cri­tères, tels que l’im­pact éco­no­mique qui doit être si­gni­fi­ca­tif, la du­ra­bi­li­té à long terme, la meilleure in­clu­sion des groupes so­ciaux dé­fa­vo­ri­sés et des femmes, la pro­mo­tion de l’in­ves­tis­se­ment

La Presse (Tunisia) - - LA UNE - Cho­kri GHARBI

Les pro­jets qui se­ront iden­ti­fiés doivent ré­pondre à des cri­tères, tels que l’im­pact éco­no­mique qui doit être si­gni­fi­ca­tif, la du­ra­bi­li­té à long terme, la meilleure in­clu­sion des groupes so­ciaux dé­fa­vo­ri­sés et des femmes, la pro­mo­tion de l’in­ves­tis­se­ment et les ré­formes po­li­tiques et ins­ti­tu­tion­nelles.

Une conven­tion de don d’en­vi­ron 8 mil­lions de dol­lars ac­cor­dé par le «Mille­nium Chal­lenge Cor­po­ra­tion» (MCC) a été si­gnée, ré­cem­ment, par M. Zied Ladha­ri, mi­nistre du Dé­ve­lop­pe­ment, de l’In­ves­tis­se­ment et de la Coo­pé­ra­tion in­ter­na­tio­nale, M. Ja­son Small, di­rec­teur Afrique du MCC, M. Oli­vier Pier­son, di­rec­teur pays pour la Tu­ni­sie ain­si que M. Ta­rek Bey, co­or­di­na­teur na­tio­nal. L’ob­jec­tif de cette conven­tion est la réa­li­sa­tion d’un pro­gramme d’ap­pui à la crois­sance et au dé­ve­lop­pe­ment en Tu­ni­sie. Ce pro­gramme in­ti­tu­lé «Com­pact » vise aus­si à iden­ti­fier puis mettre en place des pro­jets éco­no­mi­que­ment im­por­tants pou­vant at­té­nuer les contraintes ma­jeures à la crois­sance tu­ni­sienne. Le­dit pro­jet se­ra réa­li­sé en deux phases dont l’une concerne le dé­ve­lop­pe­ment et s’étale sur 2 ans. Cette phase de­vrait s’ache­ver par la né­go­cia­tion du mon­tant fi­nal qui se­ra ac­cor­dé au pro­gramme sous forme de don (qui peut at­teindre 300 mil­lions de dol­lars, soit l’équi­valent de 750 mil­lions de dinars). Quant à la phase re­la­tive à la mise en place des pro­jets, elle du­re­ra 5 ans et en­tre­ra en vi­gueur tout de suite après la pre­mière phase.

Meilleure in­clu­sion des groupes so­ciaux

Les pro­jets qui se­ront iden­ti­fiés doivent ré­pondre à des cri­tères, tels que l’im­pact éco­no­mique qui doit être si­gni­fi­ca­tif, la du­ra­bi­li­té à long terme, la meilleure in­clu­sion des groupes so­ciaux dé­fa­vo­ri­sés et des femmes, la pro­mo­tion de l’in­ves­tis­se­ment et les ré­formes po­li­tiques et ins­ti­tu­tion­nelles. Le don si­gné ser­vi­ra pour fi­nan­cer l’as­sis­tance du pro­gramme et no­tam­ment la réa­li­sa­tion des études re­la­tives à l’iden­ti­fi­ca­tion des pro­jets. Pre­nant la pa­role, M. Ben Moel­ling du MCC a sou­li­gné, à cette oc­ca­sion, que le choix du Con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion de son or­ga­ni­sa­tion pour la Tu­ni­sie vise à concré­ti­ser le pro­gramme «Com­pact». C’est un vote de confiance qui a eu lieu au sein de cette struc­ture et les re­pré­sen­tants croient en la ca­pa­ci­té du pays à pro­mou­voir la li­ber­té éco­no­mique, la bonne gou­ver­nance ain­si que l’in­ves­tis­se­ment dans l’ave­nir de ses ci­toyens. De son cô­té, M. Zied Laâd­ha­ri a mis en exergue l’im­por­tance du pro­gramme «Com­pact» qui four­ni­ra des op­por­tu­ni­tés pour pro­mou­voir la crois­sance éco­no­mique, le dé­ve­lop­pe­ment ré­gio­nal et la créa­tion d’em­plois. Ce sont des ob­jec­tifs qui consti­tuent, au­jourd’hui, des prio­ri­tés ma­jeures pour le gou­ver­ne­ment tu­ni­sien. Il a ex­pri­mé, d’autre part, sa sa­tis­fac­tion de la qua­li­té exem­plaire de la coo­pé­ra­tion entre la Tu­ni­sie et les USA et la vo­lon­té de la dé­ve­lop­per da­van­tage, ajou­tant que le pro­gramme «Com­pact» té­moigne de l’at­ta­che­ment et de la vo­lon­té des deux par­ties pour mettre en place un par­te­na­riat so­lide et fruc­tueux. L’es­sen­tiel est d’amé­lio­rer les condi­tions de vie des couches dé­fa­vo­ri­sées au terme du­dit pro­gramme et de par­ti­ci­per à boos­ter la crois­sance pour pou­voir dis­tri­buer, d’une fa­çon équi­table, les fruits des ri­chesses ob­te­nues par le tra­vail et la pro­duc­ti­vi­té.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.