La­mine Sas­si, peintre de la joie et de la mé­lan­co­lie

La­mine Sas­si est l’un des ar­tistes peintres dont les oeuvres sont les plus ven­dues en Tu­ni­sie. Au moins 60 ta­bleaux ont été ac­quis par le mi­nis­tère de la Cul­ture dans le cadre de la Com­mis­sion d’achat d’oeuvres plas­tiques et des cen­taines d’autres pein­tur

La Presse (Tunisia) - - CULTURE - Nei­la GHARBI

Vendredi der­nier, la Fé­dé­ra­tion tu­ni­sienne des arts plas­tiques a or­ga­ni­sé un hom­mage à ce peintre au Pa­lais Khei­red­dine, musée de la ville de Tu­nis. Plu­sieurs de ses col­lègues peintres lui ont of­fert des bou­quets de fleurs et cer­tains d’entre eux ont par­ti­ci­pé avec des té­moi­gnages dans les­quels ils ont évo­qué le par­cours ar­tis­tique et l’as­pect hu­main de ce peintre qui a mar­qué l’es­pace pic­tu­ral tu­ni­sien et en­ri­chi par ses oeuvres le pa­tri­moine cultu­rel contem­po­rain. Hou­cine Tli­li, cri­tique d’art, Bra­him Az­za­bi, peintre, Hadheq Orf, cri­tique, Mo­ha­med El May, jour­na­liste, sont in­ter­ve­nus au cours de cette cé­ré­mo­nie d’hom­mage en re­tra­çant le par­cours de La­mine Sas­si et en dé­cryp­tant son oeuvre. La­mine Sas­si a étu­dié à l’école des Beaux-arts de Tu­nis en 1970. Rid­ha Ben Ab­dal­lah lui a en­sei­gné la pein­ture mais sur­tout la li­ber­té de peindre. Il est le pre­mier à avoir dé­ve­lop­pé l’art contem­po­rain en Tu­ni­sie avec l’ex­po­si­tion d’Ir­tis­sem 1971. Pe­tit à pe­tit, La­mine Sas­si a construit « son propre es­pace pic­tu­ral avec des conti­nui­tés et des rup­tures avec un dy­na­misme ex­tra­or­di­naire », se­lon Hou­cine Tli­li. Il ex­pose la pre­mière fois en 1976. Ha­bib Boua­ba­na, La­mine Sas­si et Faou­zi Ch­tioui consti­tuaient à cette époque un trio in­sé­pa­rable. La pre­mière par­tie du sys­tème pic­tu­ral de La­mine Sas­si était ba­sé sur la spon­ta­néi­té du geste gra­phique sur la base d’un sup­port plas­tique. Son oeuvre se ca­rac­té­rise par l’in­ser­tion de signes is­sus du pa­tri­moine tu­ni­sien. Par la suite, il es­saye­ra d’amé­na­ger une pein­ture abs­traite sur des as­so­cia­tions de plages de cou­leurs où les élé­ments gra­phiques vont se sous­traire der­rière des jeux de lu­mière et de cou­leurs. Après un stage à la Ci­té des arts de Pa­ris où il a pu prendre con­nais­sance de toutes les nou­veau­tés dans le do­maine des arts, il a com­men­cé à dé­ve­lop­per une autre dé­marche où il ré­cu­père la fi­gu­ra­tion mais de fa­çon libre. De 1981 à nos jours, et c’est la deuxième par­tie du sys­tème pic­tu­ral de Sas­si, il adopte la même dé­marche mais ponc­tuée de choix nou­veaux et mul­tiples : une pein­ture où les formes sont en­che­vê­trées et les ex­pres­sions des per­son­nages peints sont dra­ma­tiques. Sa tech­nique est la même mais avec des dif­fé­ren­cia­tions, le jet spon­ta­né de la cou­leur qui crée un chaos pic­tu­ral : « il jette la cou­leur, puis la sous­trait avec un chif­fon et en ins­talle l’ombre et la lu­mière pour créer une am­biance dra­ma­tique ». Le peintre Bra­him Az­za­bi a par­lé de l’iti­né­raire du peintre, tout en évo­quant l’ami­tié qui les lie. Mo­ha­med El May a, à son tour, mis en exergue la va­leur in­trin­sèque de l’oeuvre pic­tu­rale du peintre et le bon­heur qu’il trans­met à tra­vers ses toiles tout en lu­mière et en cou­leurs. Na­jet Dhah­bi, en­sei­gnante et peintre, a rap­pe­lé sa pre­mière ren­contre avec les oeuvres du peintre dont elle est une grande pas­sion­née : « La pre­mière fois lorsque j’ai vu un ta­bleau de La­mine Sas­si, je suis res­tée une de­mi-heure à l’ad­mi­rer tant il a sus­ci­té en moi le rêve et l’éva­sion. Je suis une grande ad­mi­ra­trice de ce peintre que je consi­dère comme étant l’un des meilleurs de Tu­ni­sie », a-t-elle dit en sub­stance. Hadheq Orf, poète à ses heures, a dé­cla­mé un texte poé­tique tout en ten­dresse à l’adresse de son ami La­mine Sas­si.

Un hom­mage au peintre a été or­ga­ni­sé par la Fé­dé­ra­tion tu­ni­sienne des arts plas­tiques au Pa­lais Khei­red­dine, musée de la Ville de Tu­nis

OEuvre de La­mine Sas­si

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.