Croire en sa bonne étoile !

Les Ca­bistes sont re­de­ve­nus eux-mêmes...

La Presse (Tunisia) - - SPORT -

Quand le CAB joue sur sa vraie va­leur et que l’ar­bitre ne fausse pas le jeu, il est ca­pable de battre les meilleurs. La vic­toire de di­manche der­nier contre le CA, à Ra­dès s’il vous plaît, en est la preuve écla­tante. L’ad­ver­saire, quoi qu’on en dise, est clas­sé 2e. Et à cette oc­ca­sion, les Nor­distes ont évo­lué sans Med Ha­bib Ye­ken, Wat­ta­ra et Cis­sé, trois élé­ments-clés dans le dis­po­si­tif de l’en­traî­neur Ka­dri. Il s’agit de la 3e vic­toire consé­cu­tive après le ST au Bar­do et l’USM à Men­zel Ab­der­rah­mane. Ex­cu­sez du peu ! Mais ce qui est en­core plus ré­con­for­tant c’est que cette équipe, à l’ef­fec­tif riche et va­rié, s’est mon­trée conqué­rante. Bien ap­pli­quée sur l’aire de jeu, elle a te­nu en res­pect le CA pen­dant ses mo­ments forts pour mieux le pié­ger à deux re­prises sur balles ar­rê­tées, oeuvres de Sed­dik Me­j­ri et Zied Ou­nal­li. Et le score au­rait bien pu être plus large si Bous­ni­na, Mé­di­na, Be­lar­bi et en­core Ou­nal­li avaient su ex­ploi­ter les oc­ca­sions qui se sont of­fertes à eux. En d’autres termes, les ca­ma­rades de Khe­maïes Tham­ri ont am­ple­ment mé­ri­té leur suc­cès de l’avis de tous. Les «Jaune et Noir» ont re­trou­vé la joie de jouer et les der­niers dé­boires qui les ont dé­sta­bi­li­sés ne sont plus que de l’his­toire an­cienne. Au­jourd’hui le groupe est bien dans sa tête. C’est un bon signe avant le match de coupe à Men­zel Ab­der­rah­mane contre le même ad­ver­saire. L’as­cen­dant mo­ral est ac­quis; on a re­trou­vé le beau jeu et des sen­sa­tions, il ne reste plus qu’à pré­pa­rer cette de­mi-fi­nale dans un en­ca­dre­ment fa­vo­rable. On pense que le CAB est sur le bon che­min et pos­sède tous les atouts pour fi­nir la sai­son en beau­té. A Bi­zerte, on y croit dur comme fer…

Bé­chir SIFAOUI

Jacques Me­di­na et les Ca­bistes au ré­vé­la­teur du CA

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.