Pour une ges­tion ef­fi­cace des res­sources en eau

La Presse (Tunisia) - - ÉCONOMIE - M.O.

Le pro­jet d’in­ten­si­fi­ca­tion de l’agriculture irriguée a été ap­prou­vé en mai der­nier, pour un coût de 140 mil­lions de dol­lars. Il vise à amé­lio­rer la ges­tion des res­sources en eau li­mi­tées et à créer des op­por­tu­ni­tés éco­no­miques, en par­ti­cu­lier dans les ré­gions ru­rales sous-dé­ve­lop­pées.

Lors de la cé­ré­mo­nie de si­gna­ture des deux fi­nan­ce­ments de la Banque Mon­diale pour l’ap­pui bud­gé­taire et la gou­ver­nance lo­cale, te­nue ré­cem­ment, Ma­rie Fran­çoise Ma­rie-Nel­ly, Di­rec­trice des opé­ra­tions de la Banque Mon­diale pour le Magh­reb et Malte, a in­di­qué que l’or­ga­ni­sa­tion oeuvre à sou­te­nir la Tu­ni­sie dans dif­fé­rents sec­teurs, af­fir­mant que le mon­tant des fi­nan­ce­ments de la Banque mon­diale pour l’an­née fis­cale pré­cé­dente (1er juillet 201730 juin 2018) a at­teint 938 mil­lions de di­nar. Par­mi les pro­jets qui ont été ap­prou­vés pour fi­nan­ce­ment par la Banque mon­diale, cette an­née, fi­gure le pro­jet d’in­ten­si­fi­ca­tion de l’agriculture irriguée. Avec un coût de 140 mil­lions de dol­lars, il vise à sou­te­nir les ef­forts de dé­ve­lop­pe­ment de l’agriculture irriguée en­tre­pris par la Tu­ni­sie en vue d’amé­lio­rer la ges­tion des res­sources en eau li­mi­tées et à créer des op­por­tu­ni­tés éco­no­miques, en par­ti­cu­lier dans les ré­gions ru­rales sous-dé­ve­lop­pées.

Amé­lio­rer l’ef­fi­ca­ci­té

Se­lon la Banque mon­diale, ce pro­jet fi­nan­ce­ra la re­mise en état des sys­tèmes d’ir­ri­ga­tion afin d’ac­croître leur fia­bi­li­té et leur ef­fi­ca­ci­té, condi­tions né­ces­saires au dé­ve­lop­pe­ment d’un sec­teur agri­cole plus pro­duc­tif, gé­né­rant des re­ve­nus plus éle­vés et créa­teur d’op­por­tu­ni­tés pour di­vers types d’en­tre­prises et di­verses ca­té­go­ries de la po­pu­la­tion, dont les femmes et les jeunes. Mme Ma­rie- Nel­ly a pré­ci­sé que l’ob­jec­tif est de mo­der­ni­ser l’agriculture irriguée et de sou­te­nir les pe­tites fi­lières. Ain­si, le pro­jet in­ter­vient dans les ré­gions agri­coles des gou­ver­no­rats de Bé­ja, Bi­zerte, Jen­dou­ba, Na­beul, Sfax et Si­lia­na pour res­tau­rer les sys­tèmes d’ir­ri­ga­tion en vue de ré­duire les pertes qui at­teignent 40 % de l’eau uti­li­sée, et de ré­gu­ler l’ap­pro­vi­sion­ne­ment en eau. Ce­ci pour­ra in­ci­ter les agri­cul­teurs à aug­men­ter leurs plan­ta­tions et à in­ves­tir dans des cul­tures à plus forte va­leur ajou­tée. D’après la Banque mon­diale, ce pro­jet a éga­le­ment pour ob­jec­tifs d’ai­der les agri­cul­teurs à iden­ti­fier des cul­tures plus ren­tables, à aug­men­ter les ren­de­ments et à fa­ci­li­ter leur ac­cès aux mar­chés.

Créer des op­por­tu­ni­tés

Pour Mme Ma­rie-Nel­ly, l’agriculture est une source de moyens de sub­sis­tance es­sen­tielle en Tu­ni­sie, af­fir­mant que ce pro­jet per­met­tra au pays de ti­rer par­ti de son sys­tème d’ir­ri­ga­tion pour faire de l’agriculture un sec­teur créa­teur de dé­bou­chés et d’em­plois plus nom­breux et de meilleure qua­li­té, au pro­fit de po­pu­la­tions ris­quant d’être lais­sées pour compte, telles que les femmes en mi­lieu ru­ral. D’un autre cô­té, on in­dique que ce pro­jet fa­vo­ri­se­ra l’in­ves­tis­se­ment pri­vé dans l’agriculture, en pré­voyant un pro­gramme de sub­ven­tions de contre­par­tie grâce aux­quelles les agri­cul­teurs lo­caux in­ves­ti­ront dans des ac­ti­vi­tés à plus forte va­leur ajou­tée. Il per­met­tra d’en­cou­ra­ger les in­ves­tis­se­ments dans des in­fra­struc­tures qui peuvent per­mettre d’ac­croître la va­leur de la pro­duc­tion après la ré­colte, comme la lo­gis­tique fri­go­ri­fique pour l’ex­por­ta­tion de fruits et de lé­gumes frais, ou les ins­tal­la­tions de condi­tion­ne­ment d’huile d’olive pour évi­ter de l’ex­por­ter en vrac, d’après la Banque Mon­diale. On pré­voit ain­si des for­ma­tions et des ac­ti­vi­tés de ren­for­ce­ment des ca­pa­ci­tés des­ti­nées aux ca­té­go­ries de po­pu­la­tion vul­né­rables comme les femmes et les jeunes.

Sou­te­nir les ef­forts de dé­ve­lop­pe­ment de l’agriculture irriguée en­tre­pris par la Tu­ni­sie

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.