Lan­ce­ment du Ré­seau des Femmes Lea­ders du Magh­reb

En marge de la 37ème assemblée générale de l’as­so­cia­tion in­ter­na­tio­nale des maires fran­co­phones (AIMF) qui s’est te­nue à Mon­tréal, du 19 au 22 juin, a été lan­cé le Ré­seau des Femmes Lea­ders du Magh­reb, pré­si­dé par Cy­rine Ben Mlou­ka, lau­réate Femme Fran­cop

Le Manager - - Sommaire -

L’in­té­gra­tion ré­gio­nale des pays magh­ré­bins, un vieux rêve qui vient peut-être de se frayer une brèche pour sa réa­li­sa­tion. A l’ins­tar des femmes afri­caines qui ont consti­tué le Ré­seau des Femmes Elues Lo­cales d’afrique (RE­FLA), des cheffes d’en­tre­prises des cinq pays du Magh­reb (Li­bye, Tu­ni­sie, Al­gé­rie, Ma­roc et Mau­ri­ta­nie) viennent de lan­cer, sous la ban­nière de L’AIMF, le RFLM (Ré­seau des femmes lea­ders du Magh­reb). L’idée n’est pas nou­velle. Elle a aus­si bien ger­mé au sein du bu­reau exé­cu­tif de L’AIMF que dans les ins­tances des femmes chefs d’en­tre­prise de la ré­gion. “Nous nous sommes ren­dus compte que nous ne pou­vions pas avan­cer dans cette vi­sion de vivre en­semble sans as­so­cier les femmes. De fil en ai­guille, nous avons pen­sé qu’il nous fau­drait nous ap­puyer sur des femmes lea­ders pour mettre en ré­seau les élus lo­caux”, a dé­cla­ré Pierre Baillet, se­cré­taire per­ma­nent de L’AIMF lors de la réunion de lan­ce­ment du ré­seau. Le ré­seau s’ins­crit donc dans le cadre du dé­ve­lop­pe­ment de la ci­toyen­ne­té et du rap­pro­che­ment cultu­rel, éco­no­mique et so­cial des villes du Magh­reb. Le bu­reau exé­cu­tif a été élu. Il a été dé­ci­dé une pré­si­dence tour­nante par pays. Pour sa pre­mière an­née, la pré­si­dence a été confiée à Cy­rine Ben Mlou­ka, lau­réate du prix des Femmes Fran­co­phones 2017. Juste ré­com­pense! “Dans les cinq pays nous fai­sons face pra­ti­que­ment aux mêmes dé­fis éco­no­miques, so­ciaux, cli­ma­tiques et nu­mé­riques. Ce qui nous unit est net­te­ment plus im­por­tant que ce qui nous di­vise ou sé­pare. Mal­en­con­treu­se­ment, cette ini­tia­tive qui a éma­né des cheffes d’en­tre­prise n’a pas abou­ti par le pas­sé. Au­jourd’hui, à tra­vers cette ma­gni­fique ex­pé­rience, nous avons dé­ci­dé de re­le­ver en­semble ces dé­fis en comp­tant sur l’ap­pui des maires fran­co­phones pour dé­ve­lop­per le lea­der­ship et la par­ti­ci­pa­tion fé­mi­nine et amé­lio­rer le quo­ti­dien de nos conci­toyens”, a dé­cla­ré la nou­velle pré­si­dente. Avant d’ajou­ter :“Notre ré­seau, qui se­ra ca­ta­ly­seur de sy­ner­gies entre les dif­fé­rents ac­teurs de la so­cié­té ci­vile, est ré­so­lu­ment orien­té vers l’ac­tion. Nous comp­tons mettre en mou­ve­ment des ini­tia­tives ci­toyennes en fa­veur d’une crois­sance in­clu­sive et d’un dé­ve­lop­pe­ment du­rable et équi­table pour l’en­semble des po­pu­la­tions de la ré­gion”. Plus pré­ci­sé­ment, le ré­seau se donne pour mis­sion de créer un cadre com­mun de concer­ta­tion et de ré­flexion entre l’en­semble des membres et de mu­tua­li­ser les moyens afin de ré­pondre aux pré­oc­cu­pa­tions des ci­toyens. Les ac­tions se­ront en­ga­gées si­mul­ta­né­ment dans l’en­semble des pays et trai­te­ront de thé­ma­tiques so­cié­tales. Un ac­cent par­ti­cu­lier se­ra ac­cor­dé à l’au­to­no­mi­sa­tion et à l’im­pul­sion d’une dy­na­mique en­tre­pre­neu­riale au­près des femmes et des jeunes. Bon vent et longue vie pour ce nou­veau-né de la so­cié­té ci­vile!

De G. à D.: Zah­ra Ab­dal­la­hi, Heu­da Gues­sous, Raoud­ha Ben Sa­ber, Cy­rine Ben Romd­hane, Sa­mi­ra Had­jd­ji­la­ni, Ka­bache Ned­jia, Ami­ra Achou­rax et Lei­la Ben Ga­cem.

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.