Suc­cès lo­gique

Le Temps (Tunisia) - - Sports - Raouf CHAOUA­CHI

Et de 14 pour L’EST, sans comp­ter la 1ère coupe rem­por­tée avant l’in­dé­pen­dance. Hier, l’am­biance qui a ré­gné au stade de Radès, à l’oc­ca­sion de la fi­nale de la Coupe, nous a rap­pe­lé le bon vieux temps, tel­le­ment elle a été riche en cou­leurs. Ça ne pou­vait être au­tre­ment quand il s’agit d’un der­by entre deux « frères-en­ne­mis », qui ont tou­jours joué de vé­ri­tables ani­ma­teurs de la com­pé­ti­tion. Sur le ter­rain, l’ar­bitre n’a pas eu à se dé­ployer à fond, tant les joueurs ont fait preuve de cor­rec­tion mal­gré la pres­sion et le poids de l’en­jeu. De­puis l’en­tame du dé­bat, la su­pé­rio­ri­té des « Sang et Or » était évi­dente, grâce à leur bonne or­ga­ni­sa­tion, leur com­plé­men­ta­ri­té au ni­veau des com­par­ti­ments et no­tam­ment leur fraî­cheur phy­sique. Cette fraî­cheur s’ex­plique dans une large me­sure, par la bonne pré­pa­ra­tion d’avant sai­son. Au-de­là de la vic­toire de l’es­pé­rance qui ne souffre d’au­cune contes­ta­tion et qui au­rait pu être plus large, deux joueurs ont par­ti­cu­liè­re­ment ti­ré leur épingle du jeu, en l’oc­cur­rence Ghi­lane Chaâ­la­li et Anis Ba­dri. Le pre­mier par son dy­na­misme et son in­tel­li­gence dans l’orien­ta­tion de jeu, ajou­tée à une ex­cel­lente condi­tion phy­sique ; le se­cond en pro­ve­nance de Mouscron ( Bel­gique) s’est dis­tin­gué, de son cô­té, par sa tech­nique raf­fi­née, ses ap­pels de balle et ses passes qui en disent en long sur ses qua­li­tés. Pour sa pre­mière ap­pa­ri­tion, Ba­dri s’est avé­ré, une va­leur ajou­tée pour l’en­semble es­pé­ran­tiste. En ce qui concerne, le Club Afri­cain, on a l’im­pres­sion que, d’en­trée, ses joueurs avaient la peur au ventre. Pour­tant avec des joueurs rom­pus et riches en ex­pé­riences comme Ya­hia, Ifa, Ben Mus­ta­pha, Khé­li­fa, Had­da­di et Agre­bi, le CA au­rait du four­nir une meilleure pres­ta­tion. Le staff tech­nique clu­biste, fraî­che­ment dé­bar­qué au Parc A, a uti­li­sé toutes les cartes en sa pos­ses­sion. Nor­ma­le­ment, cette dé­faite ne doit au­cu­ne­ment mettre en doute la qua­li­té du tra­vail de l’en­traî­neur Kaïs Yaâ­cou­bi, car, l’équipe, en phase de construc­tion, n’a be­soin dé­sor­mais que de calme et de sé­ré­ni­té. !!

Newspapers in French

Newspapers from Tunisia

© PressReader. All rights reserved.